Accueil Pure Cinema Sophie Marceau partage ses expériences de castings dénudés et tacle au passage...

Sophie Marceau partage ses expériences de castings dénudés et tacle au passage ses consoeurs

0
11

Trois ans après sa dernière apparition sur grand écran, avec le film Mme Mills, une voisine si parfaite qu’elle a réalisé et qui n’a pas été épargné par la critique, Tout s’est bien passé de François Ozon. Elle se livre à cette occasion dans Madame Figaro.

Depuis le succès monstre de La Boum (en 1980), Sophie Marceau baigne dans le cinéma et son nom est désormais connu aux quatre coins du monde. L’actrice, qui précise avoir aujourd’hui “le loisir de pouvoir choisir” de tourner ou non en raison d’une situation financière confortable, a atteint un sommet de notoriété qui l’épargne des mauvaises rencontres du show business. L’occasion pour la star de donner son avis sincère sur #MeToo, qui a fait tomber le producteur hollywoodien Harvey Weinstein.

C’est un mouvement génial, historique, j’espère vraiment qu’il sera bénéfique sur le long terme. Je n’ai rien contre les hommes, mais je suis pour la défense des femmes. Dans le cinéma, les limites sont plus floues à définir que dans d’autres professions, car on ne travaille pas dans des normes (…) Mais quand j’entends des témoignages d’actrices qui s’offusquent qu’on a pu leur donner des rendez-vous dans des suites d’hôtel, non, car c’est là que les étrangers rencontraient les gens. C’était comme ça“, dit-elle dans le magazine, offrant au passage un coup de griffe à ses consoeurs.

Sophie Marceau ne manque pas non plus d’évoquer le déroulement des castings, un passage incontournable qui a malheureusement pu parfois déraper. Là encore, la star de James Bond, le monde ne suffit pas tient à apporter des propos nuancés. “On vous demande de vous déshabiller parce que vous avez des scènes de nu, alors vous allez dire quoi ? Non, je ne me déshabille pas ? Ça m’est arrivé bien sûr, je ne me suis pas mise nue, j’ai arrêté au soutien-gorge, mais si c’est dans la scène ? Vous avez 18 ans, c’est un studio hollywoodien qui vous le demande, il y a le metteur en scène dans la pièce, oui, vous ôtez votre tee-shirt. Franchement, des actrices qui disent : ‘Non mais pour qui vous me prenez ?’ et qui s’en vont, je n’en connais pas beaucoup“, dit-elle.

Toutefois pleinement consciente que c’est parfois “compliqué” pour de jeunes actrices et totalement lucide sur le fait qu’il y a eu “énormément d’abus, des choses pas convenables, inacceptables” Sophie Marceau ne veut pas se lancer dans une guérilla contre les hommes dans le cinéma. Mais cela ne l’empêche pas d’appeler à “combattre” les excès qui existent encore dans les coulisses du 7e Art.

Madame Figaro, édition du 3 septembre 2021.