Stéphane Bern ruiné ? Pas vraiment…

0
80

C’est pourtant lui qui le disait… En août 2019, Stéphane Bern accordait une interview à Télé-Loisirs dans laquelle il prétendait être “ruiné” par les rénovations coûteuses du collège royal et militaire de Thiron-Gardais, en Eure-et-Loir, qu’il a acheté en 2012 pour 300 000 euros. A l’époque, l’animateur confiait à nos confrères : “J’ai hypothéqué mon appartement et emprunté sur plus de vingt-cinq ans. J’ai refusé les subventions, sauf pour le petit musée. Si je suis très objectif avec moi-même, je suis ruiné, mais fier !“.

À lire aussi

Une déclaration surprenante, quand on connaît les hauts salaires des animateurs télé et radio, mais probable, puisque lui-même expliquait devoir débourser “4 millions d’euros” pour restaurer l’immense bâtisse. Interviewé par Le Parisien ce dimanche 12 juillet 2020, Stéphane Bern est revenu sur ses propos. “Ce n’est pas exactement ce que j’ai dit. Mais c’est vrai que tout mon argent y passe, des droits d’auteur, l’argent des émissions. Ici, c’est un peu le tonneau des Danaïdes. Mais je ne veux faire pleurer personne“, a-t-il confessé.

Quoi qu’il en soit, l’animateur se sent bien dans sa demeure de Thiron-Gardais : “C’est ici ma vraie maison, pas à Paris (…) J’invite souvent des amis mais même quand je viens seul, je me sens bien, je ne m’ennuie pas (…) J’ai l’impression, à Thiron, de reprendre les rênes de ma vie“. Pour commencer doucement à lever le pied niveau professionnel, et profiter un peu plus de sa maison, le célibataire de 56 ans a décidé de “ne plus faire de tournages les week-ends“.

L’animateur de Secrets d’Histoire révèle également dans Le Parisien ce qu’il compte faire de son précieux bien après sa mort. “Je lèguerai tout à ma fondation“, annonce-t-il. Et de poursuivre, “grâce à cet endroit, j’ai le sentiment d’avoir, non pas réussi dans la vie, mais réussi ma vie“.

Stéphane Bern a bien raison de profiter de Thiron-Gardais cet été puisqu’à la rentrée, il aura fort à faire à Paris. Il sera en effet de retour à la radio, mais désormais sur Europe 1 pour y animer une nouvelle émission quotidienne. Et il poursuivra, bien sûr, les tournages de Secrets d’Histoire, qui cartonne depuis 2007.