Stéphanie (L’amour est dans le pré) évoque sa crainte d’être épuisée sexuellement par Hervé

0
12

C’est l’un des couples les plus marquants de Karine Le Marchand.

Dans son portrait, l’éleveur de vaches laitières de 43 ans avait expliqué qu’il était encore vierge. Il n’avait jamais échangé plus que de petits baisers avec une femme. Mais cela a changé lors de son aventure dans L’amour est dans le pré 2021. Parmi ses deux prétendantes, il y avait Stéphanie (une aide-soignante de 40 ans) avec lequel il a fini par se mettre en couple. Et, très vite, les tourtereaux sont passés à la vitesse supérieure comme l’a rappelé la présentatrice de 53 ans lors du bilan. Dans un extrait vidéo dévoilé par M6, Hervé a ainsi précisé qu’en “moins d’un an, [il aura] rattrapé quinze ans de [sa] vie passée“. Stéphanie a tout de même bien vite précisé qu’ils ne faisaient pas l’amour tous les jours non plus.

Karine Le Marchand a ensuite rappelé à l’ancienne rivale de Vanessa que, le lendemain de leur nuit d’amour, elle avait confié qu’elle avait peur que son compagnon l’épuise à cause de ses performances intimes. “Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi intense on va dire. Je me suis dit : ‘Si c’est comme ça à chaque fois, je vais être usée’ Au final non“, a donc répondu Stéphanie.

Après avoir sauté le pas avec Hervé, Stéphanie est en effet rentré dans les détails quand on l’avait interrogée sur le sujet. Elle avait tout d’abord précisé qu’ils avaient vécu une “nuit intense“. “Il a été très bon, plus que je ne l’imaginais. Je me disais que ça allait être rapide, mais pas du tout. Ce n’est pas du tout une déception. Je lui ai dit qu’il m’avait épuisée”, a-t-elle tout d’abord confié. Puis, elle a donné plus de détails : “Et à un moment donné, je voulais allumer la lumière. Je ne trouvais pas le bouton. Il m’a dit qu’on était loin du mur. Il m’a dit : ‘Tu n’a pas entendu que ça tapait sur l’armoire.’ Il va falloir prévoir des chaînes“, avait-elle poursuivi.