Stéphanie Le Quellec (Top Chef) de retour 10 ans après : sa demande spéciale à la production

0
154

Ce mercredi 21 mai 2021, M6 diffuse un nouvel épisode de Top Chef. Pierre Chomet, Mohamed Cheikh, Sarah Mainguy et Matthias Marc espèrent chacun se qualifier pour la demi-finale du grand concours culinaire de la chaîne. Pour l’occasion, la production fait appel à Stéphanie Le Quellec, gagnante de la deuxième saison de Top Chef en 2011 et cheffe doublement étoilée. Auprès de nos confrères de TV Mag, elle se livre sur cette expérience de juge et révèle ce qu’elle a exigé pour son retour.

Stéphanie Le Quellec aura la lourde tâche de départager les candidats sur une épreuve qui lui tient à coeur : le petit pois à la française, l’un de ses plats signatures ! Et l’assiette gagnante remportera un pass direction la demi-finale. En bref, l’ancienne participante à Top Chef mesure l’importance de son choix… d’où sa demande particulière concernant la dégustation : “Pour l’avoir vécu et savoir ce qu’ils ont enduré durant le concours, la pression et les évolutions qu’ils ont pu avoir, je sais la désillusion que cela peut représenter de sortir à ce moment-là. Effectivement, la tâche était très lourde et je l’ai prise très au sérieux. C’est aussi pour cette raison que j’ai dégusté leurs plats complètement à l’aveugle. Je voulais être vierge de tout échange avec eux et que la première rencontre se fasse à travers l’assiette.

Stéphanie Le Quellec, de grande gagnante à chef de brigade ?

Rappelons que ce n’est pas la première fois que Stéphanie Le Quellec fait son retour dans l’émission. Mais cette fois-ci, la cheffe se sent plus légitime, comme elle l’explique. “Je suis revenue trois ou quatre fois. Les premières années, c’était frais, j’étais nostalgique et je me sentais encore un peu candidate. Aujourd’hui, cela fait dix ans que j’ai gagné et, depuis, j’ai tracé mon chemin, lance-t-elle. J’ai ouvert mes maisons, j’ai eu mes deux étoiles Michelin donc je me sens de moins en moins candidate – même si cela reste dans un coin de mon coeur – mais davantage chef deux étoiles qui leur lance un challenge.

Ex-candidate, gagnante même, devenue chef-juge… et pourquoi pas chef de brigade, comme Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Michel Sarran et Paul Pairet ? Stéphanie Le Quellec ne dit pas non, mais pas oui non plus ! “Je trouve que l’échange avec les candidats, le coaching et la transmission, comme on peut le faire dans nos brigades, sont très intéressants. Après, ça demande un grand engagement, estime-t-elle. J’aime bien l’idée d’être dans mon restaurant donc je ne sais pas si, d’un point de vue de planning, je serai capable de me consacrer à de longs tournages et à m’absenter.” Affaire à suivre…