Strasbourg : un cinquième mort des suites de l’attentat

0
200

Une nouvelle victime de l’attentat de Strasbourg est décédée. Il s’agit du musicien strasbourgeois Barto Pedro Orent-Niedzielski, comme le révèle “Le Monde” dimanche 16 décembre. Le bilan de la fusillade dans la ville alsacienne s’élève désormais à cinq morts et onze blessés.

Le bilan de la fusillade de Strasbourg s’alourdit. Une cinquième personne est décédée des suites de l’attentat perpétré dans la ville, mardi 11 décembre, par Chérif Chekatt. Il s’agit du musicien Barto Pedro Orent-Niedzielski, décédé dimanche 16 décembre aux alentours de 18 heures, comme le révèle Le Monde. Dorota Odent, la mère de la victime a confirmé la nouvelle à une source proche, qui a informé le journal.

“Le cœur de Bartek Orent-Niedzielski s’est arrêté après cinq jours de coma profond” apprend-t-on. Barto Pedro Orent-Niedzielski était une figure connue du monde culturel de Strasbourg. Surnommé “Bartek”, il se trouvait au moment du drame en compagnie du journaliste italien Antonio Megalizzi, lui aussi décédé des suites de ses blessures.

Toujours selon les informations du Monde, la mère et le frère du jeune homme avaient fait le choix de ne pas débrancher les instruments qui le maintenaient jusqu’alors en vie “afin de permettre à tous ses amis de venir lui dire adieu à l’hôpital de Hautepierre à Strasbourg” révèle le journal. L’auteur présumé de cet attentat, Chérif Chekatt, a été abattu par les forces de police, jeudi 13 décembre, dans le quartier de Neudorf, à Strasbourg.

Jakub Niedzielski, le frère de la victime a partagé un message sur Facebook, dimanche 16 décembre. “Mon frère Barto Pedro Orent-Niedzielski vient de nous quitter. Il vous remercie pour votre amour et pour la force que vous lui avez apporté. Il sera toujours là, à veiller sur nous et continuera à nous apporter sa joie” a-t-il écrit.