Stuart Gordon (Re-Animator) : Mort du maître de l’horreur à 72 ans

0
141

Stuart Gordon avait peur… du sang

Le réalisateur est également à l’origine d’une saga bien connue des enfants des années 1990. En 1989, Chérie j’ai rétréci les gosses, c’était lui. Il a écrit le premier film “comme un film d’horreur sans le sang et le gore“, comme le rappelle BFMTV, et a produit la suite de ces drôles d’aventures scientifiques. Pour cause, la profusion d’hémoglobine lui posait un réel problème… alors que les scènes sanguinolentes sont monnaie courante dans son milieu professionnel. “Plus d’une fois, Carolyn s’est moquée de moi en me voyant quasiment m’évanouir parce que, par exemple, un de mes enfants s’était blessé et saignait” expliquait-il à Écran Large en 2007. Un comble, mais cela ne l’a pourtant pas empêché de graver son nom au panthéon des maîtres de l’horreur…