Suicide de Keith Flint (The Prodigy) : Il essayait de reconquérir sa femme

0
336

Quelques heures avant de mettre fin à ses jours, Keith Flint aurait supplié son ex-femme, la DJ japonaise Mayumi Kai, de revenir. Près de Chelmsford dans l’Essex, où l’ancien couple possède une ferme, de nombreux habitants ont croisé le chanteur et danseur de The Prodigy quelques heures avant sa mort.

À lire aussi

Samedi 2 mars 2019, Keith Flint (49 ans) avait participé à une course à pied et réalisé son record personnel sur 5 km. Dans la foulée, il a déjeuné dans un pub en compagnie de son entraîneur personnel. Des témoins ont raconté qu’il exprimait à table sa fierté d’être aussi en forme, d’autant plus qu’il devait repartir en tournée avec The Prodigy cet été. Dans le Daily Mail, un homme qui a croisé l’artiste raconte : “Il semblait très positif et fier de sa performance. Il n’y avait personne d’autre dans le pub, pourquoi aurait-il joué la comédie ? J’étais surpris et dévasté, en tant que fan, quand j’ai entendu qu’il s’était suicidé si peu de temps après.

Une rupture particulièrement difficile

Selon une source de The Sun dans l’entourage de défunt, Keith Flint se serait suicidé par désespoir amoureux. Fin 2018, sa femme l’a quitté après quatorze ans de mariage et de vie commune dans cette campagne de l’Essex où le couple connaissait tout le monde. En raison de cette rupture, leur ferme a été mise en vente, une vente retardée par Flint qui espérait, il y a peu encore, reconquérir sa belle. “Keith a toujours espéré pouvoir se réconcilier avec elle, confie cette source du Sun. Il a passé plusieurs coups de fil pour tenter de la convaincre mais elle n’a pas changé d’avis et a insisté pour qu’ils vendent la maison. Ce n’est pas de la faute de Mayumi, mais il semble que Keith ne pensait pas pouvoir continuer sans elle.” L’intéressée s’est, pour le moment, contentée de retweeter, sans autre commentaire, un article annonçant le décès de Keith Flint.

La ferme, d’une valeur de 1,75 million d’euros, a été mise en vente quelques jours seulement avant son suicide. Son corps a été retrouvé par la police lundi 4 mars. Le Daily Mail, qui parle de pendaison, est allé à la rencontre des voisins du chanteur. Tous décrivent un homme charmant et avenant qui avait organisé une grande fête pour le village quand il s’y était installé.

C’était un vrai gentil avec tout le monde. Mais il avait ses démons.

Longtemps, il a tenu un pub, le Leather Bottle, où il faisait venir son coiffeur pour lui teindre les cheveux avant chaque concert de The Prodigy. Il le faisait devant les habitués, que ça faisait marrer, raconte un ancien employé, Di Bennett : “Parfois il venait à cheval. Quand il le voulait, il savait faire la fête mais il avait une vraie discipline dès qu’il devait partir en tournée. Alors il arrêtait de boire et faisait du sport avec son coach. Il était incroyablement généreux, signait tous les autographes et laissait ses employés manger pour trois fois rien ou même gratuitement. Et parfois il nous disait juste à propos de clients : ‘Leur note est pour moi.’ (…) S’il vous connaissait, il prenait toujours quelques minutes pour papoter. Il parlait à tous les fans et se laissait prendre en photo. C’était un vrai gentil avec tout le monde. Mais il avait ses démons. Il souffrait de dépression. Je crois qu’il a eu une enfance compliquée avec un père qui l’a renié… Mais c’était un discret, il n’en parlait qu’avec son cercle intime.