Susan Sarandon : Très amochée, le nez cassé, elle lance un appel d’urgence

0
90

Si sa fille Eva Amurri vient de trébucher dans sa vie sentimentale, se séparant de son compagnon Kyle Martino alors qu’elle est enceinte de leur troisième enfant, Susan Sarandon a quant à elle fait une vilaine chute au sens littéral… et les séquelles sont bien visibles.

À lire aussi

L’actrice américaine de 73 ans a dévoilé sur sa page Instagram des images plutôt impressionnantes de son visage sérieusement marqué après avoir fait une mauvaise chute. Et le détail des stigmates confirme ce que les photos laissaient présager : elle ne s’est pas ratée ! “Une petite glissade = commotion cérébrale, nez fracturé, genou explosé. Bon, il semblerait que je ne sois pas en mesure d’aller rencontrer les habitants du New Hampshire avec le sénateur Sanders demain“, détaille la fameuse Louise du film culte Thelma et Louise (avec Geena Davis), toujours très engagée, de longue date, sur le terrain politique et philanthropique.

Se disant navrée de manquer ce rendez-vous avec les électeurs, elle ne se démobilise pas pour autant et profite même de l’occasion fournie par ce bulletin médical imprévu pour haranguer ses abonnés : “Il y a urgence. Demandez aux experts scientifiques, aux agriculteurs, aux créatures de la mer. Demandez à tous ceux qui ont perdu leur maison à cause des ouragans, des inondations et des incendies, demandez au flux incessant des réfugiés climatiques (…) Il y a urgence. Demandez aux mères qui ont perdu leur enfant à cause de l’épidémie d’opiacés ou à cause du prix de l’insuline. Demandez aux mères qui ont perdu leurs enfants à cause des armes à feu dans les écoles, dans les églises, jusque dans leur chambre. Il y a urgence. Demandez à ceux qui sont séparés de leur famille à la frontière ou à ceux qui sont séparés de ceux qu’ils aiment du fait d’un système carcéral injuste, raciste et tourné vers le profit. Il y a urgence quand notre jeunesse ne place aucun espoir dans l’éducation et dans les rêves à cause de l’endettement insurmontable des étudiants. Quand les professeurs sont obligés d’avoir un second emploi et que 40 heures d’un labeur honnête ne suffisent pas à vous sortir de la pauvreté. Quand l’homophobie, l’islamophobie, la transphobie et le racisme prennent des vies, il y a urgence.

Réchauffement climatique, éducation, contrôles des armes, accès aux soins, tolérance : oui, Susan Sarandon, derrière le nez cassé et la douleur, était en campagne sur Instagram et a d’ailleurs appelé ses abonnés à se rallier à Bernie Sanders, qu’elle avait déjà soutenue lors de la campagne présidentielle de 2016 et qui brigue l’investiture du parti démocrate pour 2020.