Accueil Pure Télé Sylvie Tellier nouveau coup dur après son accident : elle annonce une...

Sylvie Tellier nouveau coup dur après son accident : elle annonce une mauvaise nouvelle

0
13

Rayane Bensetti n’est pas le seul à souffrir à la suite d’un accident survenu lors d’un séjour à la montagne. accident de ski à Avoriaz (Haute-Savoie), qui lui a valu une rupture du ligament interne et du croisé antérieur, Sylvie Tellier allait devoir subir une opération. En plus de préciser en légende que la veille, elle avait passé plusieurs examens, la maman de d’Oscar (bientôt 11 ans, né de son ancienne union avec Camille Le Maux), Margaux et Roméo (7 ans et 3 ans, fruit de son mariage avec Laurent) a confié : “Pas très bavarde hier parce que pas super forme. Ca va un peu mieux aujourd’hui, parce que comme toute nouvelle il faut l’accepter et voir le côté hyper positif. Le côté hyper positif c’est que j’espère que je vais pouvoir récupérer la mobilité de mon genou dans les mois à venir.

Mais pour espérer pouvoir faire du sport comme si jamais rien ne s’était passé, celle qui a été élue Miss France en 2002 ne pourra pas couper à l’opération. De quoi la miner quelque peu. “Le côté un peu plus négatif c’est que je fais tellement bien les choses et je me suis tellement explosée les ligaments que je ne vais pas couper à l’opération. En plus, je pensais qu’il suffisait de prendre un rendez-vous et de se faire opérer le lendemain. Sauf que non, il va falloir être un peu patiente parce qu’avant, il va falloir que mon genou soit un peu propre. Donc tout un petit programme dans les semaines à venir“, a poursuivi Sylvie Tellier. Malgré tout, la charmante blonde de 43 ans tente de “garder la pêche“. Nul doute que dans cette épreuve, elle peut compter sur le soutien de son mari Laurent et de ses enfants.

Un séjour au ski qui vire au cauchemar

C’est le 29 décembre dernier que les internautes ont appris la mésaventure de Sylvie Tellier. Elle leur avait expliqué qu’elle avait été victime d’un accident de ski et a révélé quel était le diagnostic. Elle avait ensuite précisé qu’elle était en attente de l’IRM pour savoir comment allaient ses ménisques et si une opération était nécessaire. Les docteurs lui ont fait savoir qu’elle en avait pour douze semaines de convalescence, de quoi l’angoisser car elle a toujours été très active. “C’est terrible. Ca fait mal. C’est long. Tu peux rien faire. Ce qui m’angoisse vraiment le plus c’est de ne pas retrouver ma capacité sportive. Parce que le sport pour moi c’est nécessaire en fait, c’est ma bulle d’oxygène. Et là quand on me parle de l’état de mon genou je suis hyper angoissée. J’ai envie de courir, j’ai envie de faire du vélo, du paddle, du yoga…“, avait-elle regretté.

Souffrante, elle avait été peu de temps après rapatriée en ambulance, afin de regagner son domicile. Et le 4 janvier dernier, elle avait répondu à un internaute qui lui demandait à quel point elle souffrait sur une échelle de 1 à 10. “Quand je suis tombée, 10 direct. Je n’ai jamais eu aussi mal de ma vie. J’ai cru qu’on m’arrachait la jambe. A côté, aller accoucher, c’est comme aller au SPA. Après dès que je suis au repos c’est supportable, 5-6. Mais dès que je bouge, ça grimpe“, avait répondu Sylvie Tellier.