Sylvie Vartan et son mari Tony Scotti : rare apparition à Deauville face au clan Gainsbourg

0
8

Dernier jour pour le festival de Deauville. Le festival du film américain a déployé son dernier tapis rouge de la saison, foulé par de nombreuses célébrités, à commencer par la chanteuse son mari Tony Scotti. Une très rare apparition publique pour le couple. On a aussi pu voir l’ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve et son épouse, Véronique Beau. Ils ont pu y croiser la présidente du jury Charlotte Gainsbourg, Yvan Attal et leur fils Ben, en clan.

Le grand vainqueur de cette 47e édition est Down with the king, du réalisateur français Diego Ongaro, qui raconte l’histoire d’un célèbre rappeur (Freddie Gibbs) qui se découvre un goût inattendu pour la vie de fermier au fin fond du Massachusetts. Un long métrage qui avait déjà été présenté à Cannes, en juillet dernier. Je n’ai jamais voulu jouer un rappeur dans un film, mais là c’était bien plus intéressant qu’un film de rap. Pour moi, c’était une opportunité formidable“, confiait Freddie Gibbs à l’AFP, qui vit désormais au Massachusetts.

Charlotte Gainsbourg a salué un “sujet fort“. “L’acteur principal est incroyable. C’est tellement proche d’une vérité, l’idée de se retirer, de ne plus être en adéquation avec le métier qu’on a choisi“, a-t-elle commenté à l’issue de la cérémonie. Ce festival était une bulle d’air pour la star, qui a récemment appris que sa maman Jane Birkin a fait un léger AVC et sera éloignée de la scène pour plusieurs mois.

Le prix du jury est revenu à Pleasure, le premier film de Ninja Thyberg (en salles le 20 octobre) et à Red Rocket de Sean Baker, deux films qui dénoncent la toxicité des milieux de l’industrie du X. Le prix du jury de la révélation, présidé par Clémence Poésy, a été attribué à John and the hole, le premier film de Pascual Sisto. Le prix du public a été remis à Blue Bayou de Justin Chon.