Syncope et perfusion : Une aventurière de Koh-Lanta très affaiblie, “je suis mal…”

0
13

Malgré son état de santé, Alix prend la décision de poursuivre. “Étape 4, je pars à jeun, mes panaris aux pieds et je continue de vomir sur la ligne de départ“, écrit-elle, révélant également “transpirer énormément” et avoir froid par plus de 50 degrés. Bien décidée à aller au bout de l’épreuve, l’ancienne camarade du regretté Bertrand-Kamal est stoppée par son corps : “Je craque, je me remets à vomir et finis par perdre connaissance. Je me souviens de l’eau sur ma peau, le sol brûlant sur ma joue et je me réveille doucement accrochée à une perfusion. Je suis mal. Je le vis très mal. Je veux repartir malgré les 2h30 de pénalité infligées par le commissaire de course pour ‘perfusion’. J’essaie de me relever… en vain. J’abandonne.

En bref, Alix est allée au bout d’elle-même. “Les conditions climatiques, le virus, l’accumulation ont eu raison de moi, regrette-t-elle. Ce fut l’une des plus terribles et plus belles aventures de ma vie.” Un coup dur pour la sportive, sapeur-pompier et coach sportive au quotidien. Toutefois, la belle blonde n’a pas dit son dernier mot. “Je reviendrai prendre ma revanche“, annonce-t-elle. Rendez-vous à la prochaine édition !