Connect with us

Syndrome du côlon irritable : pourquoi il faut éviter les aliments ultra-transformés

Pure Santé

Syndrome du côlon irritable : pourquoi il faut éviter les aliments ultra-transformés

La consommation régulière d’aliments ultra-transformés est à l’origine de plusieurs troubles digestifs.

En début d’année, une étude de l’Inserm évoquait un lien entre consommation d’aliments ultra-transformés et cancer. Une nouvelle étude, qui vient d’être publiée dans l’American journal of gastroenterology laisse entendre que la consommation de ces aliments ultra-transformés (pains et brioches industriels, barres chocolatées, biscuits apéritifs, préparations alimentaires avec huile hydrogénée, sodas et boissons sucrées aromatisées… ) est à l’origine de troubles digestifs et plus particulièrement du syndrome du côlon irritable.

Sur le même sujet

10 conseils pour améliorer son bien-être intestinal

“La consommation d’aliments ultra-transformés (UPF) a augmenté au cours des dernières décennies et suscite des inquiétudes quant aux effets négatifs potentiels sur la santé. Notre objectif était d’évaluer l’association entre cette consommation et 4 troubles gastro-intestinaux fonctionnels : syndrome du côlon irritable, constipation, diarrhée et dyspepsie fonctionnelle (douleurs au niveau du système digestif)” soulignent les chercheurs en épidémiologie nutritionnelle de l’Université Paris-XIII.

10% des participants souffrent du côlon irritable

Ces derniers ont analysé les données alimentaires de plus de 33 000 participants de la cohorte NutriNet-Santé, qui ont rempli au moins trois dossiers alimentaires sur 24 heures. Les participants étaient principalement des femmes (76,4%) d’une moyenne d’âge de 50,4 ans.

Plusieurs participants ont déclaré souffrir de troubles affectant le système digestif :

  • 10,5 % du syndrome du côlon irritable

    5,4 % de constipation fonctionnelle

    3,9 % de diarrhée fonctionnelle

    1,1 % de dyspepsie fonctionnelle.

Les chercheurs soulignent toutefois que d’autres études longitudinales seront nécessaires pour confirmer ces résultats.

A lire aussi :

La vitamine D contre les symptômes du côlon irritable

Mes aliments en cas de côlon irritable

More in Pure Santé

To Top