Syrie: un attentat fait 9 morts dans le nord sous contrôle turc (ONG)

0
73

Neuf personnes ont été tuées samedi matin dans l’explosion d’une voiture piégée à Tal Abyad, dans le nord de la Syrie sous contrôle turc, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

L’OSDH, qui dispose d’un vaste réseau de sources dans le pays en guerre, a indiqué que quatre civils dont deux enfants figuraient parmi les victimes, et que 22 autres personnes avaient été blessées.

Des images du site montrent une voiture en flammes, et un cratère causé par la puissance de l’explosion, qui a également entraîné des dégâts sur des bâtiments et d’autres véhicules alentour.

Cet attentat n’a pas encore été revendiqué. Dans un tweet, comme lors de récentes attaques dans cette zone, le ministère turc de la Défense a accusé la milice kurde “terroriste” des Unités de protection du peuple (YPG).

Le secteur de Tal Abyad a été secoué par plusieurs explosions depuis que la Turquie a lancé une offensive début octobre et pris le contrôle d’une bande longue de 120 km, et large d’une trentaine de km, le long de sa frontière, aux dépens des forces kurdes de Syrie.

Le 10 novembre, Ankara avait déjà mis en cause les forces kurdes à la suite d’une explosion qui avait coûté la vie à huit personnes à Soulouk, au sud-est de Tal Abyad.

Huit jours plus tôt, au moins 13 personnes avaient été tuées dans l’explosion d’une autre voiture piégée sur un marché de Tal Abyad. Là encore, les autorités turques avaient accusé les YPG, épine dorsale des Forces démocratiques syriennes (FDS).

Les FDS ont été un important allié de la coalition internationale emmenée par Washington durant les années de lutte contre le groupe Etat islamique (EI), contribuant à la chute du “califat” en mars dernier dans l’est syrien.

Mais Ankara qualifie la milice des YPG de “terroriste” en raison de ses liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui livre une sanglante guérilla en Turquie.

Le conflit en Syrie, déclenché en 2011 par la répression de manifestations prodémocratie par le régime de Damas, a fait a fait plus de 370.000 morts et des millions de déplacés.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.