Accueil Tags Apocalypse Now

Tag: Apocalypse Now

Latest article

La canicule moins sévère qu’en juillet mais plus longue

0

La vague de chaleur gagnait comme prévu du terrain mercredi avec des températures entre 33 et 37 degrés dans le sud-ouest de la France et désormais 18 départements en alerte, alors que plusieurs incendies brûlent dans le pays et notamment en Gironde.

Il fait globalement moins chaud que lors de la canicule de mi-juillet quand nombre de records ont été battus avec des thermomètres dépassant 40°C dans plusieurs régions, dont Nantes qui avait subi 42°C - il avait alors pour la première fois fait plus de 40°C au Royaume-Uni.

Mais l'épisode actuel est "plus durable à l'échelle du territoire national", dit Météo-France: il a démarré le 31 juillet et après une accalmie la semaine dernière, est reparti, avec des journées brûlantes et des nuits chaudes, ce qui est la définition des canicules et explique leur danger pour les personnes vulnérables, puisqu'on parvient plus difficilement à refroidir son corps la nuit.

Le Morbihan et le Finistère ont été ajoutés mercredi en fin d'après-midi à la liste des 16 départements où les citoyens doivent être "très vigilants" face à la chaleur, a annoncé l'institut météorologique. Il fera jeudi entre 33 et 36 degrés en Bretagne, et de 36 à 40 degrés plus au sud.

Au cran inférieur, 36 départements au total sont placés en vigilance jaune ("soyez attentif"), avec l'ajout de ...

Quatre policiers inculpés deux ans après la mort de l’Afro-Américaine Breonna Taylor

0

Plus de deux ans après le drame et alors que la justice locale avait passé l'éponge, quatre policiers américains ont été inculpés jeudi par le ministère de la Justice pour leur rôle dans la mort d'une jeune femme noire, Breonna Taylor, devenue une icône du mouvement Black Lives Matter.

Un des agent est accusé d'"usage excessif de la force", les trois autres d'avoir "falsifié" le mandat de perquisition à l'origine de l'opération, a précisé le ministre Merrick Garland lors d'une conférence de presse.

"Cela faisait 874 jours que j'attendais ça", a réagi la mère de la jeune femme, Tamika Palmer. "Mais ça fait toujours mal", a-t-elle ajouté devant des caméras, en reprochant aux autorités locales de ne pas "avoir fait ce qui est juste".

Le 13 mars 2020, trois agents de la police de Louisville, la plus grande ville du Kentucky, avaient fait irruption en pleine nuit au domicile de Breonna Taylor, 26 ans, dans le cadre d'une enquête pour trafic de stupéfiants visant son ancien petit ami.

Son nouveau compagnon, Kenneth Walker, avait cru qu'il s'agissait de cambrioleurs et avait tiré un coup de feu avec une arme détenue légalement. Les policiers avaient riposté et Breonna Taylor avait reçu une vingtaine de balles.

Les agents étaient munis d'un mandat dit "no knock", les autorisant à enfoncer la porte sans avertissement. Ils assurent s'être tout de même annoncés, ce que conteste M. Walker.

La mort de Breonna Taylor ...

Le Parlement français divisé donne du fil à retordre au nouveau Premier ministre lors...

0
A l'Assemblée nationale française, l'ambiance était électrique mercredi pour le premier discours de la Première ministre Elisabeth Borne, qui utilise l’argent public pour faire...