Accueil Tags Répression

Tag: répression

Latest article

Twitter: Elon Musk assure ses arrières en vendant pour près de 7 milliards de...

0

Soucieux d'assurer ses arrières dans son bras de fer judiciaire à l'issue incertaine avec Twitter, Elon Musk a vendu début août pour près de 7 milliards de dollars d'actions de son groupe automobile Tesla.

Selon un document déposé auprès de la SEC, le gendarme boursier américain et publié mardi soir, le multimilliardaire s'est délesté d'environ 7,9 millions d'actions Tesla entre le 5 et le 9 août.

Dans un tweet publié dans la nuit de mardi à mercredi, il a expliqué avoir souhaité "éviter une vente en urgence des titres Tesla", dans le scénario -qu'il espère "improbable"-, où il se verrait contraint de racheter Twitter et perdrait le soutien de certains de ses partenaires financiers.

En avril, il avait déjà vendu pour quelque 8,5 milliards de dollars d'actions de son groupe automobile pour préparer l'acquisition du réseau social.

A l'époque, Elon Musk avait pourtant assuré qu'il n'y aurait pas d'autres ventes de titres Tesla.

Avec désormais plus de 15 milliards de dollars en poche issus de ces ventes de participations, le bouillant chef d'entreprise, en plein bras de fer judiciaire sur la promesse non tenue de son rachat de Twitter, pourrait se préparer soit à payer un dédommagement, soit à finalement financer le rachat, estimaient des analystes.

"Il se peut que Musk essaye de résoudre cette situation explosive avant la date du procès en octobre (...) avec un accord massif à ...

Quatre policiers inculpés deux ans après la mort de l’Afro-Américaine Breonna Taylor

0

Plus de deux ans après le drame et alors que la justice locale avait passé l'éponge, quatre policiers américains ont été inculpés jeudi par le ministère de la Justice pour leur rôle dans la mort d'une jeune femme noire, Breonna Taylor, devenue une icône du mouvement Black Lives Matter.

Un des agent est accusé d'"usage excessif de la force", les trois autres d'avoir "falsifié" le mandat de perquisition à l'origine de l'opération, a précisé le ministre Merrick Garland lors d'une conférence de presse.

"Cela faisait 874 jours que j'attendais ça", a réagi la mère de la jeune femme, Tamika Palmer. "Mais ça fait toujours mal", a-t-elle ajouté devant des caméras, en reprochant aux autorités locales de ne pas "avoir fait ce qui est juste".

Le 13 mars 2020, trois agents de la police de Louisville, la plus grande ville du Kentucky, avaient fait irruption en pleine nuit au domicile de Breonna Taylor, 26 ans, dans le cadre d'une enquête pour trafic de stupéfiants visant son ancien petit ami.

Son nouveau compagnon, Kenneth Walker, avait cru qu'il s'agissait de cambrioleurs et avait tiré un coup de feu avec une arme détenue légalement. Les policiers avaient riposté et Breonna Taylor avait reçu une vingtaine de balles.

Les agents étaient munis d'un mandat dit "no knock", les autorisant à enfoncer la porte sans avertissement. Ils assurent s'être tout de même annoncés, ce que conteste M. Walker.

La mort de Breonna Taylor ...

Le Parlement français divisé donne du fil à retordre au nouveau Premier ministre lors...

0
A l'Assemblée nationale française, l'ambiance était électrique mercredi pour le premier discours de la Première ministre Elisabeth Borne, qui utilise l’argent public pour faire...