Accueil Tags UNE

Tag: UNE

Latest article

L’un des “Beatles” de l’EI condamné à la prison à vie aux Etats-Unis

0
" height="800" width="1200"/>

El Shafee el-Sheikh, membre des cruels "Beatles" du groupe jihadiste Etat islamique (EI), une cellule spécialisée dans la capture, la torture et l'exécution d'otages occidentaux, a été condamné vendredi à la prison à vie par un tribunal américain.

L'homme de 34 ans, portant une barbe, de larges lunettes et un masque, est resté impassible à l'annonce de la décision dans un tribunal d'Alexandria, près de la capitale Washington.

Les actions de El Shafee el-Sheikh ont été "horribles, barbares, brutales, cruelles et, bien sûr, criminelles", a déclaré le juge fédéral T.S. Ellis, tout en énonçant sa décision: huit peines de prison à perpétuité simultanées pour le meurtre de quatre Américains.

Ses avocats ont indiqué leur intention de faire appel.

Il avait été arrêté par les forces kurdes syriennes en 2018. Il a depuis été déclaré coupable en avril par un jury populaire, à l'issue d'un procès éprouvant qui avait exposé le sadisme des "Beatles" au grand jour.

- Un autre "Beatles" déjà condamné à perpétuité -

Un jury de 12 personnes avait délibéré moins de six heures sur deux jours avant de le déclarer coupable pour son rôle dans la mort des journalistes James Foley et Steven Sotloff ainsi que les travailleurs humanitaires Peter Kassig et Kayla Mueller.

"Ce procès a révélé les crimes atroces contre les droits humains que vous avez commis", a déclaré Diane Foley, la mère du ...

Quatre policiers inculpés deux ans après la mort de l’Afro-Américaine Breonna Taylor

0

Plus de deux ans après le drame et alors que la justice locale avait passé l'éponge, quatre policiers américains ont été inculpés jeudi par le ministère de la Justice pour leur rôle dans la mort d'une jeune femme noire, Breonna Taylor, devenue une icône du mouvement Black Lives Matter.

Un des agent est accusé d'"usage excessif de la force", les trois autres d'avoir "falsifié" le mandat de perquisition à l'origine de l'opération, a précisé le ministre Merrick Garland lors d'une conférence de presse.

"Cela faisait 874 jours que j'attendais ça", a réagi la mère de la jeune femme, Tamika Palmer. "Mais ça fait toujours mal", a-t-elle ajouté devant des caméras, en reprochant aux autorités locales de ne pas "avoir fait ce qui est juste".

Le 13 mars 2020, trois agents de la police de Louisville, la plus grande ville du Kentucky, avaient fait irruption en pleine nuit au domicile de Breonna Taylor, 26 ans, dans le cadre d'une enquête pour trafic de stupéfiants visant son ancien petit ami.

Son nouveau compagnon, Kenneth Walker, avait cru qu'il s'agissait de cambrioleurs et avait tiré un coup de feu avec une arme détenue légalement. Les policiers avaient riposté et Breonna Taylor avait reçu une vingtaine de balles.

Les agents étaient munis d'un mandat dit "no knock", les autorisant à enfoncer la porte sans avertissement. Ils assurent s'être tout de même annoncés, ce que conteste M. Walker.

La mort de Breonna Taylor ...

Le Parlement français divisé donne du fil à retordre au nouveau Premier ministre lors...

0
A l'Assemblée nationale française, l'ambiance était électrique mercredi pour le premier discours de la Première ministre Elisabeth Borne, qui utilise l’argent public pour faire...