Takis Candilis : Le numéro 2 de France Télévisions quitte le groupe

0
58

Un peu moins de trois ans après son arrivée chez France Télévisions, Takis Candilis quitte le navire. C’est auprès de nos confrères du Figaro que le numéro 2 du groupe, qui a largement contribué à son redressement depuis février 2018, a annoncé son départ.

À lire aussi

J’avais fixé d’emblée la règle du jeu avec Delphine Ernotte : je n’irai pas au-delà de son premier mandat“, lance Takis Candilis. C’est donc un mois après la réélection de la présidente de France Télévisions qu’il a pris sa décision. “Je suis dans l’audiovisuel depuis 48 ans, c’est un secteur passionnant, mais je n’ai pas envie de me retrouver un matin à devoir quémander un poste. À 66 ans, j’ai aussi envie de vivre ma vie“, confie-t-il, précisant qu’à son poste de numéro 2, “on est soumis quotidiennement à fort stress“.

Il faut dire que Takis Candilis a relevé le gros défi qui l’attendait en signant chez France Télévisions. Il le sait, il est “arrivé au pire moment“. C’est aussi pour cela qu’il préfère “partir sur un succès“. “France Télévisions entame un nouveau quinquennat. Un peu comme un cabinet ministériel, il est nécessaire de renouveler les équipes. La maison est désormais ouverte vers le monde futur. Il faut aller chercher des experts du numérique pour insuffler cet élan“, estime celui qui est désormais l’ancien directeur général délégué à l’antenne et aux programmes du groupe.

Retour à la production de séries

Début 2018, l’homme de télévision rejoignait un France Télévisions fragilisé, en pleine crise. Aujourd’hui, les audiences sont bonnes et le groupe a réussi à capter un plus large public. En effet, avec ses plateformes numériques comme Okoo, entre autres, Takis Candilis intéresse les plus jeunes. Plus encore, il a su proposer Lumni, émission de télévision offrant des contenus adaptés aux écoliers, sur France 4 en plein confinement… en seulement cinq jours ! Parmi ses exploits, on retiendra aussi sa réorganisation complète de France Télévisions en remplaçant les patrons de chaînes par des directions thématiques pour France 2, France 3, France 4 et France 5. “La complexité de la maison est sans doute ce qu’il y a de plus dur à gérer“, avoue-t-il.

De son côté, Delphine Ernotte est consciente du travail colossal fourni par Takis Candilis… et surtout des résultats visibles qui ont permis au groupe de remonter la pente. “Je suis très reconnaissante envers Takis Candilis, qui fait un formidable boulot depuis trois ans et contribue à donner un peu de stabilité et de sérénité à la maison“, a-t-elle confié à Télérama. Takis Candilis décrit quant à lui une “sacrée patronne“, “solide dans la tourmente“.

Aujourd’hui, après avoir été président de Lagardère Studios, directeur général de Banijay Studios France puis numéro 2 de France Télévisions, Takis Candilis souhaite revenir à sa passion première, à savoir la production de séries. “J’ai quelques histoires que j’aimerais encore raconter“, lance-t-il. Mais avant ça, l’heure est au repos ! Il s’est envolé direction les îles grecques pour quelques jours de détente en famille.