Tamar Braxton : “Trahie” par la télé-réalité, elle a tenté de se suicider

0
83

Tamar Braxton dit être “sur la voie de la guérison” après sa tentative de suicide. Dans la soirée du 16 juillet 2020, la star de télé-réalité américaine avait été retrouvée inconsciente dans sa chambre d’hôtel du Ritz Carlton de Los Angeles. C’est son petit ami, David Adefeso, qui avait contacté les secours lorsqu’il avait retrouvé son corps inanimé.

À lire aussi

“À ce moment présent, c’est ma responsabilité d’être vraie avec moi-même et d’être honnête avec ceux qui se soucient de moi et de ma guérison. Sans faillir, j’ai partagé avec vous mes meilleurs jours et je sais que vous montrer mes jours les plus sombres pourra aider ceux qui ont ressenti la même défaite que moi il y a tout juste une semaine”, a-t-elle écrit sur Instagram, légendant une jolie photo d’elle et de son fils.

Tamar Braxton (43 ans) explique ensuite avoir été trahie par l’émission dans laquelle elle apparaissait. “Je pensais que, en tant que femme noire, artiste, influenceuse, personnalité, je pourrais sculpter le monde à ma façon. Avec ceux que je croyais être mes partenaires, qui pouvaient m’aider à ouvrir mon monde. Durant ces onze dernières années, des promesses ont été faites. On m’a promis de raconter mon histoire, avec authenticité et honnêteté“, a-t-elle poursuivi.

L’émission racontait la mort lente de la personne que j’étais devenue

La star de télé-réalité américaine, également chanteuse, dit avoir été “trahie, sous-payée“. “On a profité de moi. J’ai écrit une lettre il y a deux mois, demandant à être libérée de ce que je pense être excessif et injuste. J’ai expliqué en détails tout ce que je ressentais. Mon appel à l’aide a été complètement ignoré“, a dénoncé Tamar Braxton.

Celle qui apparaît dans Braxton Family Values, Celebrity Big Brother ou encore The Real dit que ces émissions ne reflètent absolument pas la personne qu’elle est. “C’était mon esprit, mon âme qui était bafouée le plus (…) Qui j’étais importait peu, parce que c’était la manière dont on me voyait à la télévision qui existait. L’émission racontait la mort lente de la femme que j’étais devenue. J’avais l’impression de ne plus vivre, d’exister seulement pour les audiences et bénéfices d’une entreprise. C’est ça qui m’a tuée, poursuit Tamar Braxton.

“Les maladies mentales sont réelles. On doit les normaliser et arrêter de les associer à la honte et l’humiliation“, a conclu la star. Malgré les récents événements, le premier épisode de la télé-réalité Tamar Braxton : Get Ya Life ! sera tout de même diffusé, sans que la série ne soit arrêtée. Son lancement a simplement été décalé au 10 septembre prochain…