Taylor Swift en colère : son ancien label exploite sa carrière dans son dos

0
145

Le confinement est une période créative pour certains. Pour d’autres, c’est l’occasion de recycler. C’est ce qu’a constaté Taylor Swift, impuissante, après avoir reçu quelques messages d’alerte. Pendant que la chanteuse reste enfermée à domicile, son ancien label va exploiter les prémisses de sa carrière sans lui demander son accord ni son avis. “Je voulais remercier les fans qui m’ont prévenue qu’ils allaient sortir un album de mes performances live, explique-t-elle sur Instagram. L’enregistrement a été fait lors d’un concert en 2008, quand j’avais 18 ans. Big Machine Records annonce 2017 comme date de sortie alors qu’ils vont le dévoiler ce soir à minuit.

À lire aussi

En juin 2019, Scooter Braun a fait l’acquisition du label Big Machine et l’a intégré à Ithaca Holdings contre la modique somme de 300 millions de dollars. En contrepartie, il possède entre autres six albums studio de Taylor Swift dont Fearless, Speak Now, 1989 ou encore Reputation. “J’ai toujours été honnête avec vous à propos de ce genre de choses, poursuit-elle. Je voulais donc vous préciser que je n’approuve pas du tout cette sortie. On dirait que Scooter Braun vient juste de recevoir son bilan comptable et a réalisé que payer une telle somme pour ma musique n’était pas exactement une sage décision. Il a besoin d’argent. Encore un exemple de sa cupidité, en cette période de coronavirus. Je trouve ça de mauvais goût, mais très clair.

La chanteuse est dépossédée d’une grande partie de sa carrière artistique, dont certaines images qu’elle prévoyait d’intégrer à un nouveau documentaire Netflix. Ce que Scooter Braun n’a pas en poche, en revanche, c’est son dernier album Lover. Taylor Swift, qui a présenté ce nouvel opus le 9 septembre dernier à l’Olympia de Paris, a notamment intégré à la tracklist son titre The Man. L’occasion pour la jeune femme de 30 ans de dénoncer la masculinité toxique, les inégalités qui règnent entre les hommes et les femmes à l’aide d’un hymne féministe bien senti. Une initiative plus que jamais de rigueur, semble-t-il.