Télé-réalité : Une candidate agressée et menacée de viol, son récit glaçant

0
174

Pendant un petit moment, Kellyn était absente des réseaux sociaux. Inquiets, les fans de la prétendante des Princes et Princesses de l’amour 3 (2019, sur W9) l’ont alors inondée de messages afin de prendre de ses nouvelles. Le 1er juillet 2020, l’ancienne compagne d’Anthony Alcaraz s’est donc exprimée sur Snapchat et elle a annoncé une nouvelle glaçante.

À lire aussi

Ce n’est malheureusement pas pour un tournage d’une télé-réalité que Kellyn était absente. La belle blonde de 21 ans, qui est actuellement à Antibes, s’est fait agresser dans les transports. “Je me suis fait agresser il y a deux jours à la gare de Juan-les-Pins. J’ai eu un problème avec ma voiture et j’ai dû rentrer en train. Je pensais que j’allais rentrer chez moi gentiment, mais on m’a agressée sous prétexte que je faisais de la télé… C’est génial quand on te dit que tu as fait de la télé, que tu vas assumer, qu’on va te casser la gueu**, qu’on va te violer et qu’on va te dépouiller.” La candidate de télé-réalité n’a pas souhaité donner davantage de détails sur son agression. Elle a simplement précisé que cela avait été très traumatisant. Fort heureusement, elle n’a pas eu de séquelles et est en bonne santé. Kellyn a donc vite tenté de relativiser et de reprendre le cours de sa vie.

La jeune femme en a aussi profité pour faire une mise au point sur les dernières rumeurs sur Anthony Alcaraz et elle. Récemment, le couple qui s’est rencontré dans Les Princes a rompu. Et il se disait qu’ils s’étaient réconciliés afin de participer à une nouvelle émission de télé-réalité. Mais Kellyn est formelle, c’est bel et bien terminé avec le beau brun. “Je l’ai croisé une semaine après notre rupture, à Cannes, dans une boîte. (…) Il a voulu me parler, donc on a discuté et on est resté en bons termes. On s’est vu par la suite, mais il n’y a rien du tout. Je ne veux pas me remettre avec lui et il ne veut pas se remettre avec moi. Les choses ont été mises à plat“, a-t-elle assuré.