Tempest Storm : Mort de la sulfureuse ex de JFK et Elvis Presley

0
11

Elle a dû en vivre des choses tout au long de sa vie… Assez pour se marier à quatre reprises et avoir un documentaire retraçant sa vie. L’actrice et star du burlesque Tempest Storm, connue sous le nom de “reine des danseuses exotiques”, s’est éteinte mardi 20 avril dans son appartement de Las Vegas.

Celle qui s’est fait connaître pour sa plastique de rêve dans les années 50 se battait depuis plusieurs mois contre la démence et s’était faite opérer d’une hanche début avril. Elle faisait l’objet d’une attention médicale journalière depuis cette opération. “Tempest était une des plus célèbres et appréciées star du burlesque de tous les temps et un membre actif de cette communauté jusqu’à la fin. Elle nous manquera beaucoup”, a déclaré Dustin Wax, le directeur du Burlesque Hall of Fame, au Las Vegas Review-Journal.

Au-delà de sa popularité dans le monde du burlesque, Tempest Storm était connue pour ses nombreuses aventures avec des célébrités américaines. Elle aimait dire qu’elle avait fricoté avec l’ancien président américain John Fitzgerald Kennedy et l’icône du rock’n’roll Elvis Presley.

Elvis Presley : “Un véritable gentleman”

Dans une interview donnée en 2013, elle en disait plus sur sa brève aventure avec la légende de Memphis : “C’était en 1956. (…) Nous avions un show burlesque et il est venu le voir. Il est venu et s’est assis – il avait des yeux magnifiques – et on a démarré une relation et c’était fantastique. C’était un véritable gentleman”.

Pour ce qui est dans l’ancien président démocrate, marié à Jackie Kennedy, leur relation remonterait à avant sa période présidentielle. “Je l’ai rencontré en 1957, il était sénateur. C’était une très belle relation. C’était un homme très bien en politique et en dehors. (…) La dernière fois que je l’ai vu, je lui ai dit : “Tu vas être président” et il m’a répondu “J’espère que tu as raison !””, a-t-elle déclaré.

L’ancienne star a même eu l’honneur de voir un documentaire, sobrement intitulé Tempest Storm, sortir en 2016 et retraçant sa vie. “C’était la dernière légende de l’âge d’or du burlesque. C’était d’ailleurs peut-être la plus grande de toutes”, a indiqué ému Harvey Robbins, un ami de longue date de la regrettée Tempest Storm.