Ce n’est pas un mythe : les Japonais travaillent beaucoup voire trop et il y a même un terme pour désigner cette tendance ; Le «karoshi», littéralement «mort par excès de travail» fait carrément des ravages au pays du Soleil-Levant…

Au Japon, le travail prend une énorme place dans le quotidien de la population. La surcharge de travail surhumaine et le nombre d’heures supplémentaires astronomique des Japonais ne cessent d’interpeller journalistes, voyageurs et artistes. C’est le cas du photographe indépendant David Tesinsky qui vient de partager le fruit de son voyage au Japon dans BoredPanda.

Interpellé par la surcharge de travail qui défie tous les standards des autres pays, le voyageur a décidé d’immortaliser le quotidien des hommes d’affaires japonais. Il a ainsi créé le projet “The Man-Machine” en hommage à une chanson de son groupe préféré : Kraftwerk.

Dans ce projet artistique, le photographe veut montrer que les hommes d’affaires japonais ressemblent beaucoup aux robots à cause de leur rythme de vie harassant ; Pendant des années, ils sortent avec des collègues et des clients, rentrent chez eux ivres à 2 heures du matin avant de reprendre le métro à l’aube pour retourner au bureau. Parfois, ils dorment dans les rues parce qu’ils ne peuvent pas se permettre de prendre un taxi. Ils travaillent souvent 14 heures par jour ou même plus. Ils se promènent dans les rues comme des fantômes profondément concentrés sur leur propre carrières et sont obsédés par le travail.

Ces photos sont tragicomiques car elles sont à la fois insolites et….alarmantes.

David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky
David Tesinsky

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.