The Voice 8: Théophile Renier éliminé, Leona Winter en larmes, Poupie bouleverse

0
253

This is les directs ! Ce samedi 18 mai 2019, TF1 diffusait le premier prime de The Voice 8. Les Talents s’affrontaient pour la première fois en direct et le niveau était au rendez-vous. Après avoir tous interprété This is me de Keala Settle dans une ambiance cirque, les candidats sont passés un à un devant Jenifer, Mika, Soprano, Julien Clerc et le public.

À lire aussi

TEAM JENIFER

Poupie : Bang Bang de Sheila

La semaine dernière, la jeune femme s’est imposée face à Petru sur le titre Bohemian Rhapsody de Queen. Pour le premier direct, elle a choisi Bang Bang de Sheila et a donc chanté pour la première fois en français. “J’ai peur parce qu’il n’y a pas de place pour les artifices“, a confié la jeune femme qui craignait de se livrer.

Encore une fois, elle a montré sa puissance vocale. A sa manière, elle a interprété ce titre plein d’émotions. Que ce soit dans sa gestuelle ou sa présence, elle a impressionné. “Fierté absolue. C’est tout ce qu’on cherche, des Talents un peu extraordinaires qui sortent de l’ordinaire“, a confié Jenifer qui a salué sa mise à nue et sa pureté. “Vous êtes une femme de spectacle et ça ne s’invente pas. J’espère que vous ferez une longue carrière“, a lancé Julien Clerc. De quoi profondément toucher Poupie.

Sidoine : La Marseillaise

C’est sur Qu’est-ce que t’es belle de Marc Lavoine et Catherine Ringer que Jenifer a opposé Shirley et Sidoine lors des battles. Son authenticité et sa modernité ont une fois de plus payé puisque ce soir, il avait la chance de se produire en direct. C’est La Marseillaise qu’il a choisie de chanter, une grande première. C’est son papa l’a mis au défi et c’était un gros risque pour l’ancien candidat de la Star Academy.

Un risque qui a payé puisque son show a été apprécié. Très vite, il s’est approprié l’hymne nationale et a donc offert une prestation doublement inédite. “Il a de la ressource et il est ambitieux. Je salue aussi ton élégance qui n’est pas donnée à tous“, a déclaré sa coach. Sans oublier sa grande ambition.

Arezki/Geoffrey : Uptown Funk de Bruno Mars

Ils étaient venus participer à l’aventure chacun de leur côté. Mais leur duo lors des battles était tellement parfait que Jenifer a pris la décision de créer un groupe afin qu’ils poursuivent l’aventure ensemble. Un très bon choix puisqu’une fois de plus, les jeunes hommes ont mis le feu au plateau avec Uptown Funk de Bruno Mars.

Le duo a débuté sa prestation dans le public. Leurs voix étaient toujours aussi complémentaires. En plus, les deux Talents ont fait des petites chorégraphies. Difficile donc pour les coachs et les spectateurs de ne pas danser au rythme de leur show. “Ça fait du bien. Je revendique ce choix très judicieux. Je les trouve tellement merveilleux tous les deux. Vous êtes frais, modernes et vous avez chacun votre sensibilité“, a déclaré Jenifer.

Leona Winter : Kid d’Eddy de Pretto

L’artiste transformiste a mis au tapis Virginie sur No More Tears de Barbra Streisand et Donna Summer lors de l’étape des battles. Ce soir, elle a choisi Kid d’Eddy de Pretto, une chanson qui fait écho à sa propre histoire. “Il faut que ce soit Rémi qui s’exprime à travers Leona“, a confié le Talent. Avec ce titre, il souhaite remercier son papa qui l’a finalement soutenue dans ses choix. Ce dernier était d’ailleurs présent lors du prime.

“Émotion” était le maître-mot de cette prestation. Leona a montré toute l’étendue de sa couleur et sa puissance vocale. A la fin de son show, elle n’a pu retenir ses larmes. “Ce sont des moments qui ne se calculent pas et qui se vivent. Je t’aime papa“, a-t-elle déclaré. Sans oublier sa maman et son époux. “Je lui dis merci. C’est très touchant et c’est un très beau message d’espoir. Tu as l’une des voix les plus époustouflantes de la saison“, a expliqué Jenifer.

Les Talents de Jenifer choisis par le public sont Sidoine et Leona Winter. Jenifer décide de garder Poupie. Geoffrey et Arezki sont donc éliminés.

TEAM MIKA

Gjon’s Tears : S.O.S d’un terrien en détresse, de Daniel Balavoine

Entre Clem Chouteau et Gjon’s Tears, Mika a choisi de garder ce dernier lors des battles. Son protégé avait donc la pression ce soir. Pour se qualifier pour le prochain prime, il devait séduire les coachs, mais aussi le public avec le titre difficile S.O.S d’un terrien en détresse, de Daniel Balavoine. Le Talent n’a pas caché pas son stress lors des répétitions. Il a tout de même essayé de prendre le dessus et d’offrir une interprétation personnelle afin de se démarquer.

Mika attendait qu’il se livre sur scène. Une mission réussie pour Gjon’s Tears qui a bouleversé tout le monde avec sa reprise. Il est monté dans les aiguë sans souci, en tout cas c’est ce qu’il laissait transparaître. “Il fait ce qu’il veut avec sa voix“, s’est exclamé Soprano. “Aux primes, on attend des performances. (…) Tu t’en es sorti d’une manière tellement élégante et à ta manière. Tu as fait des pirouettes et des feux d’artifice avec ta voix“, a déclaré Mika. Julien Clerc s’est quant à lui réjoui qu’il ait montré sa facette émotive ce soir. Nikos Aliagas en a profité pour rendre un bel hommage à Grégory Lemarchal, qui avait interprété ce titre lors de son aventure dans la Star Academy.

Albi : Tout oublier, d’Angèle

Sa voix crue, naturelle et sans filtre a séduit son coach depuis le début de l’aventure. Le jeune homme a choisi le titre Tout oublier d’Angèle. Mika lui reprochait de se cacher un peu, alors qu’il devait faire découvrir l’artiste qui était en lui.

C’est une prestation dynamique qu’Albi a réalisée. Mika s’est même levé afin de danser au rythme de son show. “Il a super bien chanté. Il communique avec sa voix, avec sa manière de parler et de bouger. On a vu une super performance. J’ai oublié où j’étais. Il prenait le plaisir et l’espace“, a expliqué son coach. “Il est impressionnant“, a raconté Soprano.

Whitney : Shallow de Lady Gaga

À seulement 19 ans, Whitney a impressionné avec sa puissance vocale. C’est Shallow de Lady Gaga qu’elle a choisie pour impressionner sur le plateau. Après avoir évoqué sa maladie qui bloque sa circulation à cause du stress, elle s’est mise dans la peau d’une diva le temps de sa prestation.

C’est un moment fort en émotions que Whitney nous a offert avec cette reprise. Une fois de plus, elle a démontré qu’elle avait de la voix et donc, sa place à cette étape du concours. Mika lui a dit qu’elle avait déployé ses ailes et qu’elle avait fait une interprétation tendre et forte. “Quelle interprétation extraordinaire. Juste avec cette prestation, dis-toi que ce soir, tu es une star“, a déclaré Soprano.

London Loko : Grenade de Clara Luciani

Le Talent a eu de la chance. A l’issue de sa battle, Mika a pris la décision de la garder, ainsi que son concurrent Albi. C’est Grenade de Clara Luciani qu’elle a choisie. En larmes, elle a évoqué les critiques qu’elle avait reçues sur les réseaux sociaux. Des commentaires négatifs qui l’ont rendue encore plus forte.

C’est donc sûre d’elle qu’elle a fait le show sur le plateau. Sublime en costume pailleté, elle a illuminé la soirée de sa voix particulière et son interprétation pleine de sensibilité. “Voilà la preuve que la force de la détermination et de la force peut exploser“, a lancé Mika. Il a souligné que si elle était timide lors des répétitions, elle a communiqué son combat ce soir. Sa volonté de se battre malgré ce que l’on peut dire sur elle a pris le dessus. “C’est une battante. Elle m’intrigue, mais j’adore ça. Elle a beaucoup donné ce soir“, a confié Jenifer. Elle lui a ensuite conseillé de se protéger des gens malveillants et de se concentrer sur sa passion.

Les Talents de Mika choisis par le public sont Whitney et Gjon’s Tears. Entre Albi et London Loko, Mika a choisi London Loko. Albi est donc éliminé.

TEAM SOPRANO

Clément : Somebody To Love de Queen

La sensibilité et les interprétations intenses de Clément ont séduit depuis le début. Cela lui a une fois de plus permis de s’imposer face à Fanswa la semaine passée. Ce soir, il a choisi Somebody To Love de Queen, une manière de répondre aux personnes qui le critiquaient sur les réseaux sociaux. Une chanson assez périlleuse autant sur les paroles que sur l’interprétation.

Après un début de show tout en douceur, Clément a montré sa force et sa puissance. A la fin par exemple, il n’a pas hésité à monter dans les aiguë et tenir une note sur plusieurs secondes. Une performance ! “Il est fou. Depuis le premier jour, il ne fait que prendre des chansons à risque. (…) Merci, tu as déchiré“, a lancé son coach. “Je pense qu’on a tous le même sentiment. C’est comme si on avait découvert un nouveau Talent et un potentiel gagnant. On ne te reconnaît pas du tout“, a confié Mika. Une belle revanche pour Clément qui s’était présenté à la saison 6 de The Voice. Mais personne ne s’était retourné.

Mayeul & Scam Talk : Come With Me de Puff Daddy

Le duo multi-Talent mêlant électro et beatbox était toujours dans la compétition. Le trio a misé sur Come With Me de Puff Daddy. Un titre très compliqué à chanter. Soprano craignait que cela parte dans tous les sens, il a donc alerté ses Talents. Fort heureusement, le groupe a écouté son conseil.

Leur flow et leur énergie ont fait la différence sur le plateau. “C’est une chanson très énergique et je leur avais demandé de canaliser pour voir les empreintes de chacun. Et c’est ce qu’ils ont réussi à faire. Merci !“, a confié leur coach.

Vay : La chanson des vieux amants de Jacques Brel

Le Talent ne cesse de progresser depuis le début de la compétition. De quoi impressionner son coach. Pour le premier prime, il a choisi le titre La chanson des vieux amants de Jacques Brel. Une chanson qui le touche beaucoup car son père est malade. “Des fois, j’ai du mal à gérer ça“, révèle le jeune homme.

L’émotion était palpable dans sa voix, bien qu’il n’ait pas versé de larmes. Pour une fois, il a mis sa casquette de show-man de côté pour montrer sa sensibilité. Soprano a apprécié qu’il ait fendu l’armure et l’a redécouvert. “Je trouve que ce jeune homme est très touchant. C’est une vraie belle réappropriation d’un jeune homme de 20 ans“, a confié Julien Clerc.

Gage : Je te promets, de Johny Hallyday

Sa voix soul lui a permis de se démarquer lors de chaque étape de The Voice 8. Et pour ce premier show en direct, il s’est lancé un gros challenge : reprendre Je te promets, de Johnny Hallyday. Sa maman, dont il est très proche, aime beaucoup ce tube, il a donc souhaité lui faire honneur. “Je veux qu’elle sache qu’elle est toute ma force“, a-t-il expliqué en larmes.

Comme à son habitude, Gage a fait mouche. Son envie de rendre un bel hommage à sa maman a fait que l’émotion était au rendez-vous. Côté technique, il a prouvé qu’il avait de la bouteille. Sa justesse et son authenticité ont été remarqués. Soprano a apprécié qu’il ait chanté en français et qu’il ait géré son stress. “J’espère que ta maman a kiffé“, a conclu son coach.

Les Talents de Soprano choisis par le public sont Clément et Gage. Soprano décide de garder Vay. Mayeul & Skam Talk est donc éliminé.

TEAM JULIEN CLERC

Laureen : Ta Marinière d’Hoshi

Laureen est une véritable interprète. C’est notamment ce qui a séduit son coach. Pour ce nouveau challenge, elle a choisi le titre Ta Marinière d’Hoshi. Julien Clerc insistait sur le fait qu’elle devait parfaitement prononcer les paroles. La jeune femme a donc fait attention à sa diction une fois sur le plateau.

Après avoir joué quelques notes au piano, elle s’est levée pour poursuivre son show. L’énergie et la justesse étaient une fois de plus au rendez-vous. “Elle l’a vraiment super bien fait. Merci pour le sourire à la fin. (…) Je lui ai dit que si elle pouvait glisser un petit sourire ce serait super. En tout cas c’était super“, a confié son coach.

Leonard : Fever de Peggy Lee

A l’issue de son duo avec Clémentine sur Il jouait du piano debout de Michel Berger pour France Gall, Leonard a été retenu par son coach lors des battles. Pour le prime, il s’est lancé un défi en choisissant Fever de Peggy Lee pour mettre en avant sa voix, sa spontanéité et son authenticité.

Le jeune homme était beaucoup dans la démonstration pour offrir un beau spectacle. Il a montré plusieurs palettes de sa voix. Son coach avait le sourire, c’était donc bon signe. Il a donné chaud à tout le monde sur le plateau. Julien Clerc lui a dit qu’il avait bien fait de choisir cette chanson, plutôt que celle qu’il lui avait proposé (Ma préférence). “Tu nous as tous embarqué“, a confié Mika.

Théophile Renier : L’aigle noir de Barbara

Théophile a gagné de The Voice Belgique en 2017. Et il comptait bien reproduire l’exploit en France. Son but pour le premier prime était clairement de séduire le public avec L’aigle noir de Barbara. Un titre qu’il a refait à sa façon afin de sortir du lot. Il souhaitait aussi mettre son coeur sur scène.

Théophile Renier a tout misé sur son grain de voix. Sourire aux lèvres, il a livré une prestation puissante. “Tu as merveilleusement bien chanté“, a confié Jenifer. “C’est une chanson difficile à interpréter. Il a revisité ça à sa façon. Il était important qu’il la fasse en force et sans crier. Je le remercie de l’avoir fait. Cette chanson s’est envolée comme l’aigle noir“, a précisé son coach.

Pierre Danaë : Petite Marie de Francis Cabrel a prouvé qu’il était aussi bon en français qu’en anglais.

Pierre est un musicien et chanteur hors pair. Julien Clerc a été séduit par sa signature vocale. Il lui a lancé un défi après sa victoire aux battles : chanter une chanson en français. C’est Petite Marie de Francis Cabrel qu’il a choisie pour espérer accéder au deuxième prime. Son coach lui a conseillé de se concentrer sur ce qu’il chantait.

Muni de sa guitare, Pierre Danaë a prouvé qu’il chantait aussi bien en français qu’en anglais. Fier de lui, son coach a dit que cette prestation lui avait fait du bien. Il a découvert une nouvelle facette de son Talent qu’il a beaucoup appréciée.

Les Talents de Julien Clerc choisis par le public sont Leonard et Pierre Danaë. Julien Clerc décide de garder Laureen. Théophile Renier est donc éliminé.

Résumé des équipes à la fin du prime :

Equipe de Jenifer : Poupie, Sidoine, Leona Winter

Equipe de Mika : Gjon’s Tears, Whitney, London Loko

Equipe de Soprano : Clément, Vay, Gage (volés à Mika)

Equipe de Julien Clerc : Laureen, Leonard, Pierre Danaë