The Voice suspendue aux Pays-Bas : énorme scandale après des accusations d’agressions sexuelles

0
36

C’est un scandale qui fait beaucoup de bruit. Il y a maintenant une semaine, la saison en cours de The Voice of Holland a été suspendue. Une décision radicale qui fait suite aux accusations d’agressions sexuelles portées sur l’un des coachs, le rappeur Ali B, mais aussi sur le chef du groupe de l’émission, Jeroen Rietbergen. Le 20 janvier dernier, la polémique a enflé d’un coup avec la diffusion sur YouTube de l’émission BOOS, laquelle s’est procurée de nouvelles informations.

Une ancienne candidate de The Voice y a notamment accepté de témoigner, sous couvert d’anonymat et la voix déformée. Elle assure avoir été violée par Ali B il y a huit ans. L’artiste aurait à l’époque commencé à l’embrasser après lui avoir fait visiter le studio. “J’ai senti qu’il était si puissant que j’ai pensé : ce que vous voulez doit arriver maintenant“, a-t-elle déclaré. Le diffuseur du télé-crochet a décidé de licencier Ali B et deux plaintes ont été déposées pour agressions sexuelles auprès des procureurs. Le rappeur nie de son côté fermement les accusations le concernant.

Dans l’émission BOOS, 19 autres femmes sont venues dénoncer le comportement intimidant de Jeroen Rietbergen à leur encontre. Le producteur de 50 ans a quant à lui admis à travers un communiqué officiel avoir eu “des contacts de nature sexuelle avec des femmes impliquées dans le programme et des messages WhatsApp à caractère sexuel“. Il a alors pris la décision de démissionner. Sa compagne, la présentatrice, Linda de Mol a annoncé dans la foulée qu’elle le quittait et qu’elle arrêterait de travailler en raison de ce “terrible cauchemar“.

Un “gang corrompu”

A noter que le frère de Linda de Mol n’est autre que John de Mol, l'”inventeur” de la téléréalité avec Big Brother en 1999. Ce dernier a reconnu avoir été au courant en 2019 de messages inappropriés envoyés à une candidate par Jeroen Rietbergen mais n’avoir pris aucune mesure. S’il se sent aujourd’hui “responsable”, le milliardaire de 66 ans se défend d’avoir voulu “passer sous silence” les agissements de son beau-frère, avec qui il travaille depuis onze ans. Les récents événements le laissent d’ailleurs “sous le choc“.

Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, compte bien éclaircir cette affaire et a ordonné une enquête approfondie. En parallèle, l’une des coachs de The Voice of Holland, la chanteuse Anouk, a elle aussi démissionné dans la semaine, qualifiant le programme de “gang corrompu”.

Pour rappel, The Voice of Holland est la version fondatrice de la compétition musicale. Lancée en 2010, l’émission a par la suite été déclinée dans plusieurs pays, dont la France.