Thierry Samitier enfoncée par sa femme de Nos chers voisins, il réplique

0
78

Les témoignages se suivent et se ressemblent dans l’affaire Thierry Samitier. Le 9 octobre 2019, Médiapart a sorti un article dans lequel on pouvait lire que l’acteur de Nos chers voisins était accusé de “gestes déplacés”. Celui qui interprétait Aymeric dans la série de TF1 aurait notamment collé son sexe contre les fesses de deux actrices, des faits à propos desquels il s’est rapidement défendu. Bien qu’il démente fermement les accusations, de nouvelles confidences le mettent en porte-à-faux.

À lire aussi

Dans son édition de ce vendredi 11 octobre 2019, Le Parisien a fait un récapitulatif de l’affaire. Et, au milieu de toutes les lignes, on découvre le témoignage accablant de Christelle Reboul, l’interprète de la femme de l’acteur Nos chers voisins :C’est quelqu’un qui a des comportements étranges avec les filles.” Instinctivement, l’actrice de 45 ans a donc “mis une distance entre eux” dès le départ. Une autre star de la série, dont le nom n’est pas cité, enfonce le clou : “Avec cet humour très lourd, ça ne m’étonne pas qu’il ait pu déraper. Pour lui, c’est toujours pour rire, mais il a sur ce point un côté ambigu.

Joint par Télé Star, Thierry Samitier a répondu aux déclarations de Christelle Reboul : “On est restés en vase clos pendant 4 ans. Vous imaginez bien qu’il s’en est passé, des choses, se défend l’acteur. Je pourrais sortir 10 000 choses moi aussi, mais je préfère garder mon silence sur tout ce qui a pu se produire, par protection pour mes camarades et pour l’image de la série.

Jeudi 10 octobre 2019, Thierry Samitier était l’invité de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste, sur C8. Une fois de plus, l’homme de 55 ans a assuré qu’il n’avait jamais eu de gestes déplacés envers les deux femmes qui l’ont accusé. Au passage, il a pointé du doigt un “lynchage organisé” qui est, selon lui, orchestré par son ancien collègue dans Boeing Boeing Franck Leboeuf. Il a également dévoilé le visage de sa nouvelle compagne. Cette dernière était installée dans le public afin de lui témoigner son soutien.