Thomas Vergara prêt à souffrir : il met fin à “une pure connerie”

0
100

Thomas Vergara aurait bien voulu revenir plusieurs années en arrière ! À l’instar de son épouse Nabilla Benattia, le beau brun de 33 ans a plusieurs tatouages. Mais récemment, il a pris la décision de tous les retirer comme il l’a confié sur Snapchat, ce mercredi 8 juillet 2020.

À lire aussi

Auparavant, le papa de Milann (9 mois) était fier de dévoiler ses tatouages. Au niveau du dos, il avait notamment inscrit des phrases en latin ou avait fait dessiner un ange. Il avait aussi le tatouage commun “LOVE” avec Nabilla Benattia au niveau de la main ainsi que d’autres sur le bras. Mais aujourd’hui, Thomas Vergara ne peut plus les voir en peinture. Il a donc décidé d’aller dans une clinique pour se faire détatouer.

Direction la clinique pour le détatouage. Aujourd’hui, j’attaque les grosses séances. J’avais fait une première séance, ça m’avait fait légèrement mal. Mais aujourd’hui, je vais douiller parce que j’attaque tout“, a tout d’abord confié Thomas. Il a ensuite mis en garde ses abonnés qui songeraient à se faire des oeuvres corporelles : “Je n’en peux plus des tatouages. Si c’était à refaire, je ne le referais pas. C’est vraiment une pure connerie. Si je peux vous donner un conseil, évitez d’en faire. Sur le coup, on est content, mais au fil des années, on s’en lasse et on a envie de les retirer. En plus on vieillit, on ne reste pas jeune toute sa vie. Si on ne les retire pas, à 60 ans, on se retrouve avec des tatouages. Et je ne pense pas qu’à 60 ans, je sois content d’être tatoué. Je les retire maintenant, au moins, c’est fait.

S’il s’attendait à souffrir, Thomas Vergara n’imaginait pas qu’il aurait aussi mal. “J’ai fait une pause parce que ça fait trop mal. Ça fait plus mal de se le faire retirer que de le faire. C’est terrible. (…) C’est la machine de la torture. Qu’est-ce qui m’a pris de faire des tatouages ?! Quand ils ont commencé, je me suis dit que j’annulais tout. On m’a mis une crème qui n’a rien anesthésié du tout“, a conclu le beau brun.

Il a heureusement pu compter sur le soutien de Nabilla Benattia. Son épouse l’a accompagné et, nul doute qu’elle lui a expliqué comment cela allait se dérouler quand il a pris sa décision. En 2016, la jeune maman de 28 ans avait fait retirer le signe chinois qu’elle avait au niveau d’un sein.