Tiffany (Mariés au premier regard) maman “lessivée” : elle craque et culpabilise

0
152

Tiffany a beau être comblée par ses deux petites filles, Romy (1 an et demi) et Zélie (2 mois), certaines journées sont loin d’être une cure de jouvence. La jolie brune, mariée à Justin, en a fait part lundi 27 janvier 2020 sur sa page Instagram après avoir vécu une journée particulièrement compliquée.

À lire aussi

Maudit lundi. Elles m’ont vidée, lessivée, énervée… J’ai eu envie de pleurer autant qu’elles ont pleuré. J’ai eu envie de crier autant qu’elles ont crié“, écrit-elle sous le coup de l’émotion. Seule la journée pour s’occuper de ses princesses, Tiffany poursuit son témoignage en assurant “compter les heures avant le retour de Justin” du travail, mais aussi avant “leur coucher“. Autant d’émotions qui font grandir son sentiment d’impuissance. “Culpabiliser de ne pas avoir fait ce que j’avais prévu. Culpabiliser de ne pas passer assez de temps avec Romy qui en demande. Culpabiliser de poser Zélie sans avoir même le temps de la faire roter. Parce qu’il y a des journées comme ça, et heureusement demain est un autre jour…” Face à son épuisement flagrant, les internautes se sont empressés de lui apporter leur soutien en commentaires. “Ne vous mettez pas trop de pression, vous êtes extraordinaire“, “T’es une super maman alors ta culpabilité, oust !“, “Si tout était rose et parfait avec les enfants, ça se saurait ! Courage !

Lorsqu’elle n’est pas au bord du craquage, Tiffany savoure pleinement son rôle de maman avec Zélie et Romy. Avec seulement un peu plus d’un an d’écart, les deux petites sont d’ores et déjà très complices comme en témoignent les nombreuses photos postées par leur mère. Entre balades au parc, moments câlins et sorties en famille, l’ancienne candidate de Mariés au premier regard (2016) s’évertue à tout immortaliser. Y compris ses instants privilégiés avec son mari. Le 15 janvier dernier, elle lui faisait même une adorable déclaration d’amour à l’occasion de son anniversaire. “Un merveilleux anniversaire à mon merveilleux mari. Merci d’être toi. Tellement fière de nous et de nos filles. Je t’aime“, lui adressait-elle avec tendresse.