Timothée Chalamet flamboyant pour son premier Festival de Cannes : costume futuriste et rigolade

0
10

Pour sa toute première montée des marches, Timothée Chalamet n’est pas passé inaperçu en costume argenté ! Le jeune acteur franco-américain a pris part au Festival de Cannes pour la première fois pour défendre le film The French Dispatch, le nouveau long-métrage du populaire Wes Anderson, projeté ce lundi 12 juillet 2021. Le réalisateur de talent, habitué de la Croisette et connu pour ses films très esthétiques, était accompagné de tous ses acteurs : Adrien Brody, Owen Wilson et Bill Murray, que l’on a pu voir dans bon nombre de ses productions, Tilda Swinton, Benicio Del Toro et les Français Mathieu Amalric, Hippolyte Girardot. et la jeune actrice Lyna Khoudri. Seule Léa Seydoux était absente car elle est atteinte de la Covid…

Cette montée des marches est donc une première pour le jeune Timothée Chalamet. L’acteur, qui est né et a grandi aux Etats-Unis, a fait son baptême du feu dans un costume audacieux, lui qui affiche son style affirmé dès qu’il en a l’occasion. Très heureux d’être à Cannes, le jeune homme a pris la pose devant les photographes avec son équipe et s’est amusé avec Adrien Brody, qui a dégainé son téléphone portable pour un rapide selfie.

Dans The French Dispatch, celui qu’on présente déjà comme un acteur très prometteur et qui a été révélé dans Call Me By Your Name, y interprète Zeffirelli, un étudiant français révolutionnaire. Du haut de ses 25 ans, Timothée Chalamet est le plus jeune acteur de la distribution. Dans les pages de GQ, on apprend que le réalisateur britannique ne voyait que lui pour jouer ce personnage haut en couleurs. “Je l’ai vu dans Lady Bird et je n’ai pensé à personne d’autre que lui pour ce rôle. Il a l’air tout droit sorti d’un film d’Eric Rohmer (…) La Nouvelle Vague aurait été une époque formidable pour lui.”

A Cannes, l’équipe de The French Dispatch était survoltée. Il faut dire que toute l’équipe a patienté durant un an pour présenter son film ! Une fois dans l’enceinte du Palais Lumière, Benicio Del Toro et Bill Murray ont saisi Thierry Frémaux, le directeur du Festival et grand ami, et l’ont porté sur leurs épaules ! Il ne leur reste plus qu’à séduire le public et le jury du festival.