Accueil Pure Cinema Tir accidentel d’Alec Baldwin : l’étau se resserre autour d’un homme au...

Tir accidentel d’Alec Baldwin : l’étau se resserre autour d’un homme au lourd passé

0
18

L’assistant directeur de Rust, qui a donné l’arme du crime accidentel à Alec Baldwin, avait déjà été licencié d’un précédent tournage à cause d’un autre incident avec une arme à feu. En 2019, Dave Halls était assistant sur le tournage du film Freedom’s Path quand un pistolet s’est déchargé inopinément, blessant ainsi un membre de l’équipe technique, comme l’a appris la société de production Rocket Soul Studios auprès de la chaîne américaine CNN le lundi 25 octobre 2021.

La victime de ce tir accidentel avait survécu à ses blessures, ne manquant le travail que pour quelques jours. Dave Halls s’était alors montré “plein de regrets” tout en comprenant les raisons de son licenciement. “Un nouveau assistant et un nouvel armurier furent engagés pour le tournage. La production du film s’est terminée avec succès“, a appris la société de production.

Jeudi dernier, l’acteur l’auteur d’un tir accidentel survenu au Nouveau-Mexique (États-Unis) sur le tournage du western Rust, tuant la directrice de la photographie Halyna Hutchins (42 ans) et blessant le réalisateur Joel Souza (48 ans). Davs Halls aurait crié que l’arme était “froide”, soit prête à utiliser en toute sécurité, avant de la tendre à Alec Badlwin, comme le mentionnait un mandat d’arrêt de la police d’Albuquerque. Aucune plainte n’a encore été déposée.

Haylna Hutchins, directrice de la photographie, avait été transportée par voie aérienne jusqu’à l’hôpital de l’université du Nouveau-Mexique, où elle a succombé à ses blessures, toujours d’après le communiqué des forces de l’ordre.