Tir mortel d’Alec Baldwin: Nouveau rebondissement, l’armurière passe aux aveux

0
27

Un agent de police engagé par les productions devrait être présent sur tous les lieux de tournage de cinéma ou de télé qui utilisent des armes à feu, factices ou autre, pour surveiller leur sécurité“, écrivait du tir mortel sur Halyna Hutchins s’est ainsi prononcé en faveur de la présence d’un renfort supplémentaire, en plus d’un armurier, pour prévenir tout incident. Celui du tournage de Rust vient de faire un étonnant aveu…

Hannah Gutierrez-Reed était l’armurière du film Rust, produit par (et avec) Alec Baldwin. Elle avait la responsabilité des armes à feu sur le tournage du western à Albuquerque (dans l’État du Nouveau-Mexique), où la directrice de la photographie Halyna Hutchins a trouvé la mort, tué par un tir accidentel, le 22 octobre dernier. Interrogée par les policiers, Hannah leur a avoué sa négligence dans la vérification du revolver actionné par Alec Baldwin, juste avant le drame.

L’armurière n’a “pas vraiment vérifié”…

Selon le bureau du shérif de Santa Fe, Hanna Gutierrez-Reed a dit aux policiers qu’elle avait chargé cinq cartouches factices dans le revolver juste avant la pause déjeuner. À la reprise, elle avait extrait l’arme du coffre où elle l’avait placée et ajouté une sixième cartouche, remettant ensuite le revolver à un autre employé du tournage. Peu après, elle dit avoir entendu une détonation en provenance du plateau.

Hannah Gutierrez-Reed a déclaré aux enquêteurs qu’elle n’a “pas vraiment beaucoup vérifié” l’arme car elle était restée sous clef pendant le déjeuner. Elle avait auparavant affirmé ignorer la présence d’une quelconque munition réelle sur le tournage.

L’enquête en cours cherche notamment à déterminer comment une munition réelle a pu être introduite sur le tournage du film. Halyna Hutchins en a été victime. Cette dernière a été mortellement blessée par un coup de feu d’Alec Baldwin, qui travaillait une scène avec une arme remise par la production et qu’il pensait inoffensive.

La police a saisi plus de 500 munitions sur le tournage, présentées comme étant un mélange de cartouches à blanc, de cartouches factices et de quelques munitions suspectées d’être bien réelles. L’un des fournisseurs des munitions employées sur le tournage de Rust, Seth Kenney, a indiqué qu’il avait potentiellement vendu à l’équipe du film des munitions assemblées artisanalement dont le logo correspond à celui figurant sur la cartouche mortelle.

Le père d’Hannah Guttierez-Reed, Thell Reed, lui aussi armurier de cinéma réputé, a précisé avoir fourni à Seth Kenney des munitions réelles “artisanales” pour les préparatifs d’un autre film sur lequel ils avaient collaboré auparavant. Seth Kenney ne les lui aurait jamais restituées.

L’enquête de police se poursuit et, si aucune arrestation n’a eu lieu, des poursuites pénales ne sont pas exclues si des responsabilités étaient établies. À ce jour, deux plaintes nommant Alec Baldwin ont été déposées. L’intéressé tente de retrouver un semblant de vie normale et bénéficie du soutien de sa famille.