Tom Petty : Après la mort du chanteur, ça dégénère entre sa femme et sa fille

0
90

Mort à 66 ans le 2 octobre 2017, victime d’une overdose médicamenteuse accidentelle alors qu’il venait de boucler la tournée du 40e anniversaire de ses Heartbreakers, Tom Petty aurait le coeur brisé de voir la guerre sans merci que se livrent sa fille aînée, Adria, et sa dernière épouse, Dana.

À lire aussi

Alors que les deux femmes s’étaient exprimées d’une seule voix après l’autopsie de la dépouille de l’artiste, partageant les circonstances précises de sa disparition et soucieuses d’ouvrir “un débat public sur la crise des produits opiacés“, elles ne sont pas du tout sur la même longueur d’onde en matière d’héritage et de respect de la mémoire du défunt. A tel point que Dana York, qui avait épousé Tom en 2001, s’oppose à nouveau à sa belle-fille, issue d’un précédent mariage du musicien, sur le terrain judiciaire.

Après avoir intenté une action contre Adria et sa soeur Annakim, les accusant de vouloir accaparer les royalties de titres inédits de Tom Petty, Dana York a découvert que l’aînée projetait d’utiliser le nom de son défunt père pour lancer une marque de produits de grande distribution. Ce à quoi elle s’est opposée, estimant que les fans du chanteur seraient écoeurés que son nom et son image soient ainsi pervertis.

Adria voulait autoriser l’utilisation du nom et de l’image de Tom pour promouvoir des produits façon Paul Newman, dont le visage orne des bouteilles de sauce vinaigrette et autres. Mais Tom n’aurait jamais permis cela, il ne s’est jamais “vendu” de son vivant et a refusé ce genre de chose malgré de nombreuses propositions“, déplore un document déposé par la veuve devant un tribunal et auquel le New York Post a eu accès. De son côté, Adria, qui exerce en temps que réalisatrice et auteure à New York, affirme que sa belle-mère cherche à s’approprier illégitimement les revenus générés par la propriété intellectuelle de Tom Petty.

La guerre qu’elles se livrent vient de connaître un nouvel épisode alors que Dana a documenté les tensions qui existent en particulier au sujet de la sortie prochaine d’une anthologie posthume. Elle a ainsi versé au dossier des SMS “insultants” d’Adria, qui désapprouve le visuel choisi pour cette compilation en quatre CD qui doit s’intituler An American Treasure : “Franchement, on dirait une blague de bouseuse… Ne viens pas foutre en l’air ce sur quoi je travaille depuis des mois. Tu n’as aucune compassion et ne vois pas à quel point ce projet et l’hommage que JE lui rends. Tu ne m’as pas permis de faire mon deuil autrement… Tu te conduis comme une conn***e devant mes amis et tu me discrédites. Tu es une femme très égoïste et malveillante. On peut la jouer en mode procès si tu veux, tu n’as qu’à le dire.” Et, de fait, Dana York demande au juge qu’Adria et sa soeur soient évincées du trust gérant le patrimoine de Tom Petty, qui, dans ses dernières volontés, s’en remettait à elle pour qu’elles collaborent toutes les trois. C’est pas gagné…