Top Chef 2019 : Ibrahim éliminé, Merouan se loupe, tensions chez Hélène Darroze

0
264

Après les départs de Fanny, Sébastien, Paul la première semaine puis l’élimination de Marie-Victorine plus récemment, l’aventure Top Chef 10 continue pour les 11 candidats encore en lice. Résumé de cette troisième soirée diffusée mercredi 20 février 2019 à 21h sur M6.

À lire aussi

Un entremets en relais pour le meilleur pâtissier 2017

Pour cette première épreuve, les onze candidats en compétition vont travailler en brigade. Chacune d’entre elle aura trois fois 35 minutes pour avancer au maximum sur sa version d’entremets chocolat vanille. Ce n’est que dix minutes avant la fin de l’épreuve que les groupes pourront se réunir et assembler le dessert dans un moule imposé par… François Perret, meilleur pâtissier de l’année 2017 !

Maël, Camille et Damien de la brigade de Philippe Etchebest se lancent à tour de rôle sur leur recette. Ils proposent une mousse vanille mascarpone, un biscuit marbré chocolat-vanille, une ganache chocolat amer et pailleté feuillantine.

Du côté de la brigade de Jean-François Piège, c’est Merouan qui se lance le premier avant de donner la main à Baptiste puis Anissa. Ensemble, ils réalisent un entremets composé d’une génoise marbrée vanille-chocolat, d’un crémeux mascarpone-vanille et d’un insert sur une base de crème anglaise. Une recette qui rappelle le tiramisu et qui plaît au chef !

Les candidats de la brigade de Michel Sarran ne sont plus que deux : Guillaume assurera la première et dernière épreuve, tandis que Samuel s’occupera de la deuxième étape. Le duo décide de se lancer sur un marbré vanille, miel et chocolat. Ils travaillent alors un pain de Gênes vanille, une ganache chocolat sans sucre, une mousse vanille et un insert au miel.

Enfin, du côté de la brigade d’Hélène Darroze, Florian, Ibrahim et Alexia travaillent chacun leur tour. Ils réalisent ensemble un biscuit cacao sans gluten, une crème montée chocolat blanc-vanille et un coeur coulant chocolat.

Place à la dégustation et à la délibération. François Perret a préféré la réalisation de la brigade de Jean-François Piège. Merouan, Anissa et Baptiste se qualifient directement pour la semaine prochaine.

Fruits de mer chez un chef 13 étoiles

Cette deuxième épreuve sera de haut niveau. Le chef aux 13 étoiles Pierre Gagnaire accueille les candidats non qualifiés dans son restaurant au Sud de La Rochelle. Sur place, ils doivent cuisiner les fruits de mer de façon gastronomique en binôme. Pour la première fois, ils seront épaulés par Pierre Gagnaire et non leurs chefs de brigades respectifs.

Chez Hélène Darroze, Florian travaille seul mais propose deux services. Le premier, cru, est composé d’un carpaccio de Saint-Jacques et langoustines aux agrumes, pickles de chou-fleur et d’un guacamole avocat-vanille-citron. La deuxième assiette est composée de Saint-Jacques et langoustines poêlée, de foie gras et salicorne. Il ajoute, après conseil, un jus de civet de langoustines. Alexia et Ibrahim préparent deux assiettes. La première, d’Ibrahim : coquillages au beurre d’algues, bouillon crustacés-citronnelle, carottes à l’escabèche et anchois marinés. La deuxième, d’Alexia : gambas marinées dans un jus de foin, jus et zeste de citron, oignons et pommes de terre brûlés et cuits dans du foin.

Chez Michel Sarran, Guillaume et Samuel travaillent à deux. Ils proposent deux services. Le premier est composé d’une raviole de Saint-Jacques et foie gras à base d’algues, un taboulé de chou-fleur et salicorne, un jus de yuzu et de l’huile d’amande. La deuxième assiette est composée de Saint-Jacques en sashimi, une salade de légumes croquants ainsi qu’un bouillon algues-citronnelle-verveine et soja.

Du côté de Philippe Etchebest, Camille et Damien font équipe. Ils proposent trois services. Le premier : pomme de terre cuite en croûte de sel, beurre d’algues. Le deuxième : bouillon galanga, cébette, jus d’huîtres, palourdes et praires. Le troisième : crème de maïs fumé, condiment mûre et galanga, croûtons revenus dans un beurre d’oursins. Maël propose quant à lui deux services. La première assiette est composée d’huîtres et coques, crème de fenouil, copeaux de fenouil et algues, salade de pourpier, bouillon verveine-citronnelle-coquillages. Le deuxième service est le suivant : Saint-Jacques, beurre monté iodé, chou-fleur et chou romanesco.

Place à la dégustation et à la délibération. Pierre Gagnaire a préféré les préparations de Guillaume et de Samuel, qualifiant ainsi la brigade de Michel Sarran.

Dernière chance

Hélène Darroze envoie Ibrahim, Philippe Etchebest désigne Maël. Les deux candidats ont pour mission de sublimer le veau.

Recette d’Ibrahim : ris de veau glacés au jus de veau, asperges farcies aux légumes, pommes de terre brûlées.

Recette de Maël : filet de veau rôti, mousseline de carottes, carottes rôties, sucrines, jus de viande.

Après dégustation, Philippe Etchebest, Michel Sarran, Hélène Darroze et Jean-François Piège choisissent le plat de Maël. Ibrahim est donc éliminé.