Top Chef 2020, la demi-finale : David Gallienne et Adrien Cachot imbattables

0
546

C’est la seizième semaine de la compétition Top Chef 2020 et ils sont encore trois candidats en course : Mallory Gabsi, David Gallienne et Adrien Cachot. Dans ce nouvel épisode, les trois chefs s’affrontent lors de la première partie de la demi-finale de l’émission. La règle de cette nouvelle étape du jeu est simple : à tour de rôle, chaque demi-finaliste impose le thème d’une épreuve. L’occasion de s’assurer, normalement, de faire mieux que ses adversaires. Mais attention, si ce n’est pas le cas, le risque est grand de voir un concurrent marquer un point.

À lire aussi

Épreuve de David Gallienne

Par stratégie, il choisit la pâtisserie, ce qui inquiète Mallory Gabsi et Adrien Cachot. Les candidats doivent réaliser un Saint-Honoré avec pâte feuilletée maison, pâte à choux maison et caramel. Tout ça en deux heures. Ses adversaires pensent que c’est une blague. Mallory Gabsi n’a par exemple jamais fait de pâte feuilletée et Adrien Cachot n’a jamais fait de pâte à choux. C’est alors qu’ils découvrent qu’ils doivent réaliser, en plus, un décor en sucre soufflé ! Une technique qu’ils ne connaissent pas non plus.

Le Saint-Honoré de David Gallienne : Pâte feuilletée, chou farci de pâte de noisette, crème diplomate, choux au yuzu et coque en sucre soufflé.

Le Saint-Honoré de Mallory Gasbi : Pâte feuilletée, choux, ganache chocolat et praliné, crème à la vanille, siphon de caramel et sucre soufflé. Le jeune homme de 23 ans galère franchement dès l’étape de la pâte feuilletée, mais il reste positif et inventif en ajoutant par exemple du colorant dans son sucre soufflé. Seul hic, il souffle grossièrement ses boules et en casse une.

Le Saint-Honoré d’Adrien Cachot : Bulle en sucre soufflé, brunoise de cèpes, crème de cèpes, chou, caramel, cèpes au sucre glace et feuilletage. Une idée très originale, mais Adrien Cachot n’arrive pas à faire sa pâte feuilletée. Celle-ci est si soufflée qu’elle ressemble à une calzone ! Au final, il s’en sort bien et arrive à souffler son sucre. Bravo à lui !

DÉGUSTATION

C’est le célèbre pâtissier Philippe Conticini et Philippe Etchebest qui sont juges sur cette épreuve. Le dessert d’Adrien Cachot qui pour originalité de contenir des cèpes, intrigue. L’odeur attire, mais avant même de goûter, Philippe Conticini rappelle qu’on risque d’être hors sujet. Lors de la dégustation, le goût plaît ! Le chef pâtissier trouve le résultat “incroyable“. “J’ai la sensation du Saint-Honoré et le goût du champignon arrive, il ne me dérange pas. Globalement, c’est bon et j’aime bien l’idée“, déclare-t-il. Finalement, Adrien Cachot est bien dans le thème. C’est ensuite au tour de Mallory Gabsi. Le visuel fait sourire les chefs qui comprennent bien que ce candidat était un peu perdu et ne maîtrisait pas toutes les techniques. Lors de la dégustation, les choux sont vides, pas farcis, le sucre soufflé n’est pas maîtrisé. Cependant, le goût est bon. C’est enfin autour de David Gallienne, son dessert épate visuellement et forcément le goût y est. Seul hic, la texture de la crème pâtissière.

RÉSULTAT

Le Saint-Honoré le moins bon est celui de Mallory Gabsi, vient ensuite celui d’Adrien Cachot. C’est donc, sans surprise, le dessert de David Gallienne qui gagne cette épreuve. Personne ne marque de points pour accéder à la finale.

Épreuve d’Adrien Cachot

Il a imposé à ses adversaires de cuisiner des champignons (pleurotes et trompettes de la mort), un pied de cochon (qui demande au moins trois heures de cuisson), de la fraise de veau (ce qui entoure l’intestin grêle) et des pouces-pieds (un fruit de mer) sans accéder au garde-manger, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas agrémenter leur recette avec d’autres aliments. Mallory Gasbi ne sait pas ce qu’est de la fraise de veau. Il ne connaît pas non plus ce fruit de mer. David Gallienne n’est pas à l’aise non plus. Et quand ils apprennent qu’ils ont une heure trente pour sortir leur plat, ils ont le souffle coupé. Ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’Adrien connaît bien ses aliments, mais il ne les a jamais travaillés ensemble !

Recette d’Adrien Cachot : Galette de pied de cochon, pleurotes, pickles de trompettes, pouces-pieds au vinaigre, fraise de veau frite, sauce à la fraise et au veau. Paul Pairet a peur que cela manque de différentes textures, mais Adrien refuse de changer une ligne à sa recette. Sa botte secrète est de faire frire la fraise de veau. Et il est déçu en découvrant, par la suite, que Mallory en a fait autant.

Recette de David Gallienne : Salade de pouces-pieds et trompettes, pleurotes confites, vinaigrette de pied de cochon et fraise de veau en tempura. Lorsque Hélène Darroze goûte la fraise de veau, elle trouve le tout trop caoutchouteux. David Galienne espère qu’en la préparant en tempura, elle croustillera un peu. Le résultat est là. Ouf.

Recette de Mallory Gabsi : Crème de trompettes de la mort, poêlées de pleurotes et trompettes, et carrés de pied de cochon, fraise de veau frite. Et les pouces-pieds ? Il les fait cuire quelques minutes seulement et trouve comme fil conducteur à tous ces éléments, des notes asiatiques : caramel déglacé au soja, graines de sésame torréfiées et épice thaïe.

DÉGUSTATION

Christophe Pelé, chef deux étoiles spécialiste des mélanges terre-mer, et Philippe Etchebest sont seuls juges. L’assiette de David Gallienne est goûtée en premier. Le visuel est “brutal“, très “simple“. Pour Christophe Pelé il manque quelque chose. Tout est bien cuit, l’ensemble est bon. C’est ensuite au tour de l’assiette d’Adrien Cachot. Le visuel est intéressant, il y a de la gourmandise. Le goût fait l’unanimité. C’est bon et les jeux de textures sont très appréciés. Enfin, Mallory Gabsi dévoile sa recette. L’assiette est esthétique, joliment dressée. Lors de la dégustation, les chefs ont du mal à mâcher, le pied de cochon n’est pas assez cuit. Là aussi, les jeux de textures sont appréciés. Mallory a toutes ses chances !

RÉSULTAT

Après des débats compliqués entre les chefs, l’assiette la moins appréciée est celle de David Gallienne. En deuxième position, on retrouve Mallory Gabsi. Cela signifie qu’Adrien Cachot remporte son épreuve, à peu de choses près, apprend-on.

À ce stade de la compétition, aucun candidat n’a encore marqué de points pour accéder à la finale.