Top Chef 2020, la finale : le candidat malade “vu en urgence” par un médecin

0
193

À vos tabliers, la nouvelle saison de Top Chef est sur le point de commencer ! Le 19 février prochain, les téléspectateurs découvriront les quinze nouveaux candidats dispatchés au sein des brigades des chefs étoilés Philippe Etchebest, Hélène Darroze, Michel Sarran et le petit nouveau de cette année, Paul Pairet. Mais alors que tout se passait bien, la finale du programme a été perturbée par un fâcheux événement. En effet, l’un des candidats s’est retrouvé malade après avoir contracté une gastro-entérite. Cette situation a contraint la production à reporter le tournage, ainsi que la désormais célèbre cérémonie des couteaux d’une semaine. Ainsi, au lieu du 3 février, c’est le 10 février que la saison a pu être bouclée, non sans mal.

À lire aussi

À en croire les révélations du journal Le Parisien, le finaliste en question a dû se faire hospitaliser : “Après une nuit difficile, il a été vu en urgence par un médecin qui a diagnostiqué une gastro-entérite. Il a été déclaré inapte. Sa maladie étant contagieuse, impossible de toucher les aliments.” Dès lors, la production a dû faire des pieds et des mains pour réorganiser le rendez-vous. Il faut dire qu’un bon nombre de personnes s’étaient mobilisées pour ce grand jour dans les sous-sols du Four Seasons Hôtel George-V à Paris. “110 personnes de la production, dont 16 cameramans, une vingtaine de serveurs, ainsi que 100 bénévoles de la Croix-Rouge, censés déguster les plats des finalistes, qu’il a fallu décommander à la dernière minute“, indiquent nos confrères.

Caler une nouvelle date de tournage ne fut donc pas une mince affaire puisque celle-ci devait convenir aux quatre jurés, mais aussi aux deux finalistes et aux huit candidats de la saison venus leur prêter main-forte. Sans oublier qu’il fallait s’arranger pour que le Four Seasons Hôtel George- V accepte d’ouvrir une nouvelle fois ses portes. En outre, ce contretemps aurait pu coûter cher à la production. En effet, nos confrères parlent de “centaines de milliers d’euros” de perdus dans cette affaire. Fort heureusement, Studio 89, le producteur du programme, a la chance d’être assuré pour ce genre de crise.

Finalement, tout semble s’être arrangé sans nouvelle déconvenue. Les chefs ont réussi à se libérer la semaine suivante, et notamment Paul Pairet, le nouveau juré étoilé, qui s’est retrouvé dans l’incapacité de retourner à Shanghai où il possède un restaurant en raison de l’épidémie du coronavirus. Le palace a lui aussi été d’accord pour accueillir tout ce beau monde le 10 février dernier. “Accueillir Top Chef, c’est une vraie fierté. Alors, on a appelé tous les clients qui avaient une réservation pour leur proposer une table au George ou une autre date“, a assuré la responsable de la communication de l’établissement. C’est donc dans les temps que les fans de la compétition Top Chef pourront découvrir l’issue de l’épisode dans plusieurs semaines.