Top Chef 2021 : Baptiste éliminé, une surprise dans la boîte noire et panique de dernière minute !

0
28

Dans Top Chef 2021, ils étaient au départ quinze à espérer succéder à David Gallienne, grand gagnant de la saison précédente. Au fil des semaines et des éliminations, l’étau se resserre… Ce mercredi 14 avril 2021, lors de la diffusion d’un nouvel épisode du concours culinaire sur M6, les candidats encore en lice ont eu chaud et l’un d’entre eux a même dû quitter la compétition ! Résumé de cette belle soirée présentée par Stéphane Rotenberg avec les quatre chefs Hélène Darroze, Michel Sarran, Paul Pairet et Philippe Etchebest.

Arnaud Donckele retrouve un ancien camarade

La première épreuve de la soirée se fait avec Arnaud Donckele, chef triplement étoilé depuis 2013, consacré chef de l’année par le Gault et Millau 2020 et connu pour son côté “cuisinier parfumeur” et ses sauces élaborées. Il lance un défi de taille aux candidats : réaliser deux sauces de textures différentes qui révéleront à la dégustation toutes leurs saveurs et transcenderont un simple blanc de poulet !

Brigade de Michel Sarran

Pierre connaît bien Arnaud Donckele puisqu’il a travaillé pour lui il y a des années. Et il sait que le chef ne lui fera pas de cadeau ! Le jeune candidat propose deux sauces. D’abord un fond blanc de volaille émulsionné green curry, et ensuite un jus de volaille vinaigré avec tomates et marjolaine. Michel Sarran le met en garde : les deux sauces sont à base de poulet… Pierre réagit et prend des tourteaux !

Brigade de Philippe Etchebest

Matthias a déjà travaillé comme saucier donc cette épreuve pour lui, c’est dans la poche ! Il réalise d’abord une sauce poulette au vin jaune et pickles d’oignons. Puis dans un second temps, le candidat propose une huile végétale à base de céleri branche et persil.

Bruno vise loin et réalise une sauce en trois textures. Il se lance dans la préparation d’un bouillon crémé de volaille safrané avec chorizo et fleur de capucine. Il propose également une huile d’herbes à base de céleri branche, persil et basilic. Enfin, le candidat propose un coulis de poivron rouge. Une assiette complexe et très colorée !

Brigade de Paul Pairet

Sarah n’est pas confiante. Elle n’a jamais fait de cuisine étoilée et estime manquer de technique… Elle propose un jus corsé de volaille anisé ainsi qu’une crème mousseuse aux herbes, avec persil, estragon et aneth. Paul Pairet lui conseille de se dépasser, elle exécute et ajoute du citron presque cramé à son jus.

Baptiste travaille lui aussi sur ses deux sauces. La recette de la première est la suivante : jus de volaille, cochon, betterave et poivre de sichuan. En deuxième sauce, il propose un jus de moule pour apporter le côté salin de la mer. Paul Pairet lui rappelle que deux textures différentes sont attendues… Baptiste réfléchit et adapte son jus de moules en crémeux. Cela lui fait trois textures de sauces !

Brigade d’Hélène Darroze

Arnaud est sous-chef chez Yannick Alléno, le “magicien des sauces”, depuis deux ans. Hélène Darroze mise beaucoup sur lui ! Il travaille un sabayon au vin jaune ainsi qu’un jus de volaille avec de la cardamome et de la vanille.

Mohamed a envie de briller. Pour cela, le candidat travaille un jus de roche à base de sardines, oursins et rougets. En deuxième sauce, il propose une émulsion aux herbes ultra fraîche avec du citron vert, du céleri, de la menthe, du basilic et de la granny smith.

Place à la dégustation. Arnaud Donckele élimine les assiettes de Sarah, Matthias et Bruno juste en goûtant les sauces. Enfin, il qualifie la préparation de Pierre !

Un monochrome noir… dans la boîte noire

C’est une épreuve mythique de Top Chef : la boîte noire ! Les candidats et leurs chefs de brigades ont pour mission de reproduire une assiette qu’ils ont dégustée à l’aveugle, dans le noir total ! Surprise cette année, l’identité du chef qui a réalisé cette assiette ne sera révélée qu’en fin d’épreuve. En réalité, Gilles Goujon est à l’origine de l’assiette, un monochrome noir composé de poulpes, seiches, calamars et pistes de Méditerranée.

Mohamed et Bruno sont les premiers à entrer dans la boîte noire. Les autres suivent et chacun apporte son petit conseil aux équipes.

Michel Sarran et Paul Pairet fusionnent et travaillent avec Arnaud, Baptiste et Matthias. Hélène Darroze et Philippe Etchebest forment une équipe avec Sarah, Mohamed et Bruno.

C’est une fois que les chefs entrent dans la boîte noire que chacun se rapproche un peu plus de la recette initiale de Gilles Goujon.

En fin d’épreuve, Sarah et Matthias entrent dans la boîte noire mais avec de la lumière ! Ils décrivent ce qu’ils ont vu à leurs camarades, mais n’ont pas le droit de toucher aux assiettes. Panique chez les brigades qui découvrent qu’il s’agit d’un monochrome noir !

Place à la dégustation pour Gilles Goujon. Il est bluffé par les visuels des deux assiettes mais préfère les préparations de l’équipe d’Hélène Darroze et Philippe Etchebest. Bruno, Sarah et Mohamed sont qualifiés pour la semaine prochaine !

Dernière chance

Arnaud, Baptiste et Matthias s’affrontent pour cette dernière chance sur le thème des légumes oubliés à l’instar du topinambour, du salsifis ou encore du panais.

La recette d’Arnaud : panais caramélisé, purée de panais, rutabaga glacé, chips de salsifis, émulsion café-anis.

La recette de Matthias : panais rôti, purée de panais au poivre de timut, condiment agrumes, agrumes frais et chips de panais.

La recette de Baptiste : purée de topinambours confits et ciboulette, chips de topinambour, émulsion de lait de macadamia aux herbes, lardo.

Lors de la dégustation à l’aveugle, les quatre chefs Hélène Darroze, Paul Pairet, Philippe Etchebest et Michel Sarran ont été conquis par la préparation d’Arnaud, mais ont moins aimé l’assiette de Baptiste, qui est éliminé.