Top Chef 2021 – Hélène Darroze touchée face aux larmes de Mohamed : “Je n’oublierai jamais”

0
10

La saison 2021 de Top Chef touche bientôt à sa fin. Les deux finalistes ont été désignés lors de la soirée du mercredi 2 juin proposée par M6. Ce sont Mohamed Cheikh et Sarah Mainguy qui sont ressortis victorieux de la demi-finale, Matthias terminant finalement troisième, “la place du con” comme il l’a dit lui-même.

Cette soirée intense pour décrocher une place si précieuse en finale a été marquée par plusieurs moments d’émotion. Mohamed s’est laissé aller et a craqué face à Hélène Darroze, impressionnée par le parcours de son protégé tout au long de l’aventure Top Chef.

La cheffe de 54 ans se souviendra à jamais de cet échange qui l’a profondément bouleversée et a choisi de le partager sur sa page Instagram. “Momo… Ce moment, cette émotion que je n’oublierai jamais… merci Momo pour cette leçon de vie !“, a-t-elle commenté en légende de la séquence.

Au cours de la deuxième partie de la demi-finale, Hélène Darroze a recueilli les impressions de Mohamed, pour faire un bilan de son parcours. “Qu’est ce ça fait d’être aux portes de la finale ?“, lui a-t-elle demandé. “Avec sincérité, je n’aurais jamais pensé arriver là“, lui a-t-il répondu. La jurée de Top Chef a alors eu beaucoup de mal à comprendre pourquoi le candidat plus que performant se sous-estimait ainsi. C’est alors que Mohamed est remonté des années en arrière, revenant sur son enfance dans un quartier “qui n’était pas Bogota“, mais “qui bougeait un peu“. Sa passion pour la cuisine était mal perçue… “J’étais une sous-merde“, a-t-il confié. “Vous n’avez qu’une envie, c’est retourner dans le quartier et faire encore plus de la merde…“, a-t-il ajouté, touchant Hélène Darroze en plein coeur. Mais en participant à Top Chef, Mohamed voulait montrer que tout est possible, même si il faut travailler deux fois plus. Et c’est alors que celui qui a été le premier à décrocher sa place pour la finale a craqué. C’est fou, parce que je n’aurais jamais autant chialé de ma vie, a-t-il reconnu, en riant. Mais pour Hélène Darroze, il ne fait aucun doute que ce lâcher prise est nécessaire pour aller de l’avant…