Tourisme rouge : La grotte de Xi Jinping est devenue un lieu de culte

0
1679

L’endroit où a vécu l’actuel grand dirigeant de la Chine est devenu un lieu de culte. Xi Jinping a vécu 7 ans dans une grotte miteuse d’un village de la Chine maoïste. Aujourd’hui, 4 ans après l’arrivée au pouvoir du numéro un chinois, les pèlerins y affluent pour lui rendre hommage…

Le jeune Xi a suivi, à l’âge de 15 ans, le même chemin que toute sa génération de “jeunes instruits” urbains: en 1969, durant la Révolution culturelle, il a été expédié de force à la campagne.

Xi Jinping
Xi Jinping

Fils d’un cacique du Parti communiste chinois (PCC), il n’échappera pas aux travaux des champs et aux nuits sur des lits en briques infestés de puces. Le village poussiéreux de Liangjiahe, dans la province du Shaanxi, à un millier de kilomètres au sud-ouest de Pékin, a depuis été transformé en lieu touristique célébrant les années de labeur du futur homme fort du régime, dont l’omniprésence dans les médias rappelle à certains le culte voué au président Mao Tsé-toung (1949-1976).

La bourgade, reliée depuis 2016 par une autoroute, accueille quotidiennement entre 1.000 et 7.000 touristes, selon la presse d’Etat.

xi-jinping-3
La grotte de Xi Jinping. Photo AFP

Les visiteurs peuvent y admirer la grotte où le jeune Xi vivait, décorée de portraits de Mao, de thermos vintage et de lampes à pétrole et écouter les témoignanges de villageois louant les qualiéts morales de Xi.

Près d’un demi-siècle plus tard, Xi Jinping, déjà considéré comme le plus puissant dirigeant chinois depuis Mao, a encore renforcé son pouvoir le mois dernier à la faveur d’un “plénum” du PCC.  Son ascension au sommet après des années de souffrance à la campagne sont des “éléments de conte de fée”, estime Warren Sun, de l’Université de Monash, en Australie.

xi-jinping-2
La grotte de Xi Jinping. Photo AFP

Même s’il est revenu lui-même sur place l’an dernier, Xi Jinping “tente de ne pas trop en faire avec son histoire personnelle pour ne pas donner l’impression qu’il alimente un culte de la personnalité”, observe Victor Shih, de l’Université de Californie à San Diego. “Mais on ne constate pas le même effort de la part de son administration”.

La grotte de Xi Jinping. Photo AFP
La grotte de Xi Jinping. Photo AFP

Si les champs de choux entourent toujours Liangjiahe, le tourisme révolutionne les habitudes. Des villageois louent leur logement aux visiteurs, d’autres les transportent en minibus ou leur vendent alcools et sauces au piment estampillés “Liangjiahe”. Quant aux touristes, ils doivent désormais débourser 20 yuans (2,70 euros) pour l’accès au village. Résultat, le revenu annuel moyen dans le village a doublé en trois ans, dépassant 15.000 yuans (2.000 euros) l’an passé, selon le musée local.

Dans toute la Chine, la visite de hauts lieux du communisme a explosé ces dernières années, sous la double impulsion du pouvoir et d’une certaine nostalgie pour l’époque jugée plus simple de Mao. Le tourisme rouge a de beaux jours devant lui…

Avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.