Tove Lo évoque sa bisexualité : “Ça n’a jamais été un motif de honte”

0
56

Son nom ne vous dit rien ? Il est temps de faire une petite mise à jour sur YouTube ! Depuis plus de cinq ans, son titre Habits résonne sur les ondes et fait danser les corps. Une expérience sensorielle et musicale qui a finalement connu une suite au mois de septembre avec son quatrième album intitulé Sunshine Kitty. L’occasion pour la talentueuse Suédoise d’évoquer toutes les thématiques qui lui tiennent à coeur avec un naturel et un détachement rare. “J’ai une petite amie, elle a un petit ami, elle m’appelle en pleurant chaque jour parce qu’ils ont des problèmes“, entonne-t-elle dans Glad he’s gone, dévoilé en ligne le 17 juin 2019. Et pour cause.

À lire aussi

Dans les colonnes du magazine Têtu, Tove Lo – de son vrai nom Tove Ebba Elsa Nilsson – explique qu’elle n’a jamais souhaité s’imposer de case. “Pour être honnête, ça a toujours été très facile pour moi d’être bisexuelle, précise-t-elle. J’ai grandi dans une famille très ouverte, où je n’ai jamais eu besoin de me définir. C’est venu plus tard, quand des fans ont commencé à me demander si j’étais bi. Ça n’a jamais été un motif de honte ou de souffrance. Mais je sais que ce n’est pas le cas pour tout le monde. J’ai eu beaucoup de chance.

Tove Lo en tournée, bientôt une date en France

En suédois, “Lo” signifie “lynx“, son animal totem. Et c’est avec un oeil aiguisé qu’il va falloir suivre sa carrière déjà très florissante. Le 14 mars 2020, elle viendra même faire un petit tour en nos frontières, à l’Elysée Montmartre de Paris pour défendre les textes de Sunshine Kitty. “J’ai hâte du jour où ce ne sera plus une prise de position d’écrire des chansons comme les miennes, conclut la jeune femme de 32 ans. J’ai conscience que ça peut l’être aux yeux de certaines personnes, mais ça ne l’est pas pour moi. De mon point de vue, c’est parfaitement naturel.Step by step