TPMP victime d’une cyberattaque ? Cyril Hanouna s’explique sur le bug technique

0
157

La chaîne C8 a-t-elle été victime d’une cyberattaque ce mardi 8 mars 2022 ? C’est la question que tout le monde se pose depuis que vu aux obsèques de Jean-Pierre Pernaut – a donc pris la parole dans Touche pas à mon poste et expliqué ce qui avait causé l’arrêt prématuré du programme de la veille.

Pour rappel, un très mauvais signal empêchait le son de fonctionner correctement. Ce mercredi 9 mars, la vérité a enfin éclaté sur le plateau de TPMP : “Les équipes ont enfin trouvé la cause de ce bug technique. Les cartes réseaux auraient toutes les deux cramé ! Il fallait juste changer la carte, c’est comme des piles“.

Cyril Hanouna a donné plus de détails, affirmant que tout le groupe Canal avait été touché : “Dans la Canal Factory, il y a un coeur de réseaux. C’est un énorme ordinateur avec des milliers d’informations et de systèmes informatiques. Dans ce coeur de réseaux, il y a deux cartes réseaux son, une originale et une de rechange. Ces deux cartes dysfonctionnaient. La carte principale envoyait de mauvais signaux à la carte de remplacement. Ces dysfonctionnements se sont répercutés sur le système son de toute la Canal Factory, a-t-il précisé. Ce soir, pour anticiper un potentiel bug technique, les équipes ont prévu une console son de secours.

Si une cyberattaque n’est donc a priori pas la cause, Idriss, expert en cybersécurité invité sur le plateau, n’exclut pas complètement cette hypothèse à l’heure où la France s’est engagée dans de lourdes sanctions contre l’économie Russe en raison de sa guerre contre l’Ukraine : “Je pensais que vous aviez été cyberattaqués. Quand j’ai vu ce qu’il s’est passé sur la chaîne, je me suis dit que c’était un symptôme d’une cyberattaque.”

L’expert a rappelé qu’au même moment, d’autres bugs se multipliaient sur des plateformes comme Netflix, Spotify ou encore Youtube. Des “coïncidences” auxquelles il ne croit pas : “Au même titre qu’on peut débrider une voiture ou une carte graphique ou tout autre élément informatique, c’est probable que ce soit une cyberattaque. On a très bien pu faire surchauffer les cartes à distance en voulant augmenter la puissance de ces cartes jusqu’à atteindre des limites qui font qu’elles crament, c’est totalement possible“. L’émission n’aura jamais aussi bien porté son nom.