Triche dans Koh-Lanta : un premier scandale avait éclaté en 2002…

0
18

C’est un épisode mémorable de exclure de l’aventure par Denis Brogniart pour tricherie. Un rebondissement qui a complètement éclipsé l’élimination d’Alexandra. L’aventurier a été accusé d’avoir demandé à plusieurs reprises de la nourriture à des locaux de l’île, ce qui fait complètement entrave au règlement de l’émission. Alors qu’il est désormais question de savoir si d’autres candidats étaient également impliqués, nos confrères de TV Mag viennent nous rappeler que des faits similaires ont déjà eu lieu dans le passé.

En effet, en 2002, un scandale de tricherie alimentaire avait éclaté. À l’époque, les candidats se trouvaient au Costa Rica et il avait été révélé par Isabelle elle-même qu’elle et ses camarades Marianne et Nicolas avaient bénéficié de la bonté d’un ranger qui assurait la surveillance de la zone de jeu. “Il a compris qu’on manquait vraiment de nourriture“, s’était-elle expliqué à l’époque. Et de raconter les dessous de cette supercherie : “On faisait comme si on montait chercher de l’eau mais au lieu de tourner à gauche vers la vasque, on prenait l’autre chemin qui grimpe bien. (…) On a eu du riz avec des haricots rouges, des oignons et un café sucré. Une autre fois, c’était des petites sardines avec du riz.”

Le ranger appelé Silver avait ensuite été amené à répondre à quelques questions auprès de la production, confirmant ainsi les dires d’Isabelle. “C’est normal en tant qu’être humain d’aider les gens“, avait-il notamment défendu. Mais le mal était fait et la déception de Denis Brogniart indéniable. “Le problème est que cet appoint de nourriture a été avalé seul, en catimini, loin de leurs compagnons qui, pendant ce temps-là, se contentaient de la maigre pitance quotidienne. Ils ont trahi leurs camarades car la morale tacite de la survie sur le campement est le partage des vivres“, avait-il regretté.

La tricherie avait plus tard été révélée le soir de l’ultime conseil de la saison par Matt Mather, directeur artistique de Koh-Lanta. En revanche, la séquence n’a jamais été dévoilée et aucune sanction n’avait été prise.