Trump: face à la pandémie, l’Amérique “triomphera”, comme en 1945

0
69

Le président américain Donald Trump a assuré vendredi lors du 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale que comme en 1945, l’Amérique “triompherait”, cette fois face au coronavirus.

Pandémie oblige, la victoire des Alliés contre l’Allemagne nazie a été célébrée en très petit comité à Washington. Le président américain, accompagné de son épouse Melania Trump s’est rendu devant le mémorial de la Seconde Guerre mondiale situé à quelques pas de la Maison Blanche.

Le milliardaire républicain, cité dans un communiqué, a rendu hommage aux “forces de la liberté qui ont vaincu la tyrannie”, tout en rappelant le “sombre prix de la liberté” pour les soldats américains ayant participé au conflit.

“La plupart de ces guerriers, altruistes et héroïques, n’avaient jamais connu la vie dans une Amérique prospère. Il ont grandi durant la Grande Dépression lorsque les prévisions économiques de l’Amérique semblaient moroses”, a dit le président, le jour même de la publication de statistiques catastrophiques sur l’emploi aux Etats-Unis.

“Au cours des derniers mois, notre nation a été exposée à une adversité remarquable lors de la pandémie de coronavirus. Mais comme nous l’avons fait tant de fois auparavant, l’Amérique triomphera”, a assuré le locataire de la Maison Blanche.

Malgré des liens historiques entre l’Europe et les États-Unis, M. Trump a bousculé lors de sa présidence les alliances établies, se plaignant notamment de privilèges commerciaux injustes accordés aux pays européens et d’une participation américaine trop coûteuse à l’OTAN.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.