Connectex avec nous

Un artiste noir face au racisme nauséabond d’un candidat à la présidence

Pure Buzz

Un artiste noir face au racisme nauséabond d’un candidat à la présidence

L’homme veut détruire la Tour Eiffel, interdire la “musique nègre” des médias publics et annexer la Belgique. Henry de Lesquen, un ancien haut fonctionnaire et candidat actuel à la présidence française crée la consternation suite à sa participation à un documentaire consacré au thème du…racisme.

Le 3 octobre prochain, le second volet d’une trilogie de documentaires consacrée à la question du racisme en France sera diffusé sur la chaîne Planète+ . Et ce documentaire fait couler beaucoup d’encre. Sur son compte Twitter, la chaîne a , en effet, diffusé quelques extraits de ce programme et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’homme vit dans une autre époque…beaucoup plus effrayante que la nôtre.

Dans ce nouveau volet de la série “Pourquoi nous détestent-ils, nous les noirs?” , c’est Lucien Jean-Baptiste qui essaye de comprendre le racisme et le rejet dont souffrent les noirs dans certains milieux.

Le réalisateur et comédien cherche à comprendre pourquoi aujourd’hui encore, la couleur de la peau peut encore déranger.

Lucien Jean-Baptiste

Lucien Jean-Baptiste

Dans un teaser du documentaire diffusé aujourd’hui sur Twitter, Lucien Jean-Baptiste rencontre le président de Radio Courtoisie Henry de Lesquen, et accessoirement candidat à l’élection présidentielle de la France. Cet homme est également diplômé de la Sorbonne et de l’ENA.

La séquence est surréaliste notamment quand l’interviewé défend son concept de “racisme républicain” et évoque l’une des propositions de son programme politique : bannir la “musique nègre” des médias publics. Cet art qu’il considère comme une “expression de l’âme des populations de race congoïde” à “l’obscénité latente”.

Entre consternation et amusement , le comédien confronte l’homme à ses théories.

Le surréalisme se poursuit quand Henry de Lesquen indique que le martiniquais Lucien Jean-Baptiste est à moitié blanc et donc “qu’il le garde”.

Un moment hallucinant qui montre que la bêtise a un visage.

2 réactions

2 Comments

  1. zlaan

    02/10/2016 at 4 h 19 min

    Pour la présidentielle il a ses chances, hélas …

  2. Joseph

    02/10/2016 at 4 h 46 min

    Henry de lesquen est marocain.

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Buzz

Haut