Un avion libyen détourné à Malte avec 118 personnes à bord

0
670

Un avion de ligne libyen qui faisait route vers Tripoli a été détourné vendredi vers l’aéroport de Malte, où la quasi-totalité des 118 personnes à bord ont pu descendre dans le calme, a annoncé le premier ministre maltais, Joseph Muscat.

Un premier groupe de 25 femmes et un bébé a d’abord été libéré peu avant 14 h , puis plusieurs groupes, pour atteindre un total de 109 personnes libérées, a annoncé M. Muscat peu après 14 h 30 sur Twitter.

Selon M. Muscat, qui communique régulièrement sur Twitter, il y avait 28 femmes, un bébé et 82 hommes en plus des sept membres d’équipage à bord de cet Airbus A320 de la compagnie Afriqiyah Airways.

Selon un correspondant de l’AFP sur place, les passagers sont descendus de l’avion très calmement, sans courir ni crier. L’aéroport, un moment fermé, a commencé à s’ouvrir au trafic international et plusieurs vols déroutés ont pu atterrir.

L’appareil assurait une liaison intérieure en Libye depuis Sebah, dans le sud du pays, vers la capitale Tripoli.

Un homme se disant armé d’une grenade a détourné l’avion vers Malte, une petite île méditerranéenne située à 350 km au nord de Tripoli qui doit prendre le 1er janvier la présidence tournante de l’Union européenne.

«Le vol Afriqiyah Sabha-Tripoli a été détourné et a atterri à Malte. Les services de sécurité coordonnent les opérations», a écrit M. Muscat en donnant lui-même l’alerte sur son compte Twitter.

Un ou plusieurs pirates

Sur le tarmac de l’aéroport international Luqa de Malte, l’appareil a été rapidement isolé. Des véhicules militaires ont pris position et l’avion était entouré par des militaires.

L’aéroport a été fermé plusieurs heures. Plusieurs vols en provenance notamment de Londres, Bruxelles et Paris étaient prévus vendredi.

Des sources gouvernementales maltaises ont indiqué à l’AFP qu’un pirate de l’air seul était à bord et qu’il détenait une grenade. Il a déclaré qu’il libérerait les passagers si ses demandes, qui n’ont pas été précisées, étaient satisfaites.

À Tripoli, une source du gouvernement d’union nationale (GNA) a confirmé à l’AFP que «des pirates» avaient détourné un avion de ligne de la compagnie libyenne Afriqiyah Airways vers l’aéroport de La Valette.

Source : AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.