Un concert électro à 5400 mètres d’altitude

0
1278

La performance vaut le détour. Un célèbre DJ britannique a atteint le camp de base de l’Everest au Népal où il donnera «la plus haute fête du monde», avec un set de musique électronique à 5380 mètres d’altitude.

Alors que la saison d’alpinisme bat son plein au Népal, les aventuriers de l’Everest ne s’attendaient certainement pas à trouver dans leurs rangs le célèbre DJ britannique Paul Oakenfold, trois fois nominé aux Grammy Awards.

L’artiste, qui a notamment collaboré avec U2 et Madonna au cours de ses trois décennies de carrière, donnera mardi matin un «DJ-set» au pied du plus haut sommet de la Terre. Une perturbation de la tranquillité des montagnes, grognent certains.

Le DJ britannique Paul Oakenfold au pied du plus haut sommet de la Terre.

Pour arriver au camp de base, le musicien de 53 ans a marché pendant dix jours. Son équipement a été transporté à dos de yaks et de sherpas. Un trek magnifique qui a visiblement bien inspiré le DJ.

Mais ce concert à l’Everest sera certainement moins endiablé que ses sets nocturnes dans les discothèques du monde entier.  «L’audience sera probablement assise. L’air est si rare ici que vous êtes vite essoufflé», a précisé un DJ népalais accompagnant le groupe.

Cet événement est le premier d’une série de performances qui ont pour but de sensibiliser aux effets du changement climatique et lever des fonds pour des ONG.

Pureactu avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.