Connect with us

Un robot composé de métal, de plastique et… de tissus vivants !

Pure Santé

Un robot composé de métal, de plastique et… de tissus vivants !

Des chercheurs japonais ont conçu un robot de quelques millimètres composés de tissus musculaires. Il se comporte comme un doigt humain.

Il semblerait que les robots fassent peau neuve. Fini les pistons, boulons, et autres câbles, aujourd’hui des chercheurs de l’Université de Tokyo ont fabriqué un robot avec de vrais muscles ! Le squelette de ce robot de quelques millimètres est composé de métal et de plastique et c’est sur cette base que les chercheurs ont cultivée des cellules musculaires, qui sont devenues des fibres et donc du muscle. Des électrodes servent ensuite à fournir le stimulus nécessaire à sa contraction. Les résultats de ces travaux sont parus dans la revue Science Robotics.

Sur le même sujet

.

Les muscles fonctionnent par paires, comme dans le corps humain, l’un se contractant et l’autre se relâchant. Ce sont ces forces opposées qui empêchent le rétrécissement et la détérioration des fibres musculaires, comme ce qui s’est passé dans les études précédentes. Les muscles de ces robots ont ainsi une durée de vie d’une semaine.

Passer du doigt à la main

Ce robot fonctionne pour l’instant comme un doigt. Il a pu ramasser et déplacer une bague, et travailler avec un autre robot pour ramasser une sorte de cadre, comme on peut le voir dans la vidéo. Ils peuvent ainsi fournir une flexion de 90°. À terme, le but est de combiner plusieurs de ces muscles dans un seul appareil afin de reproduire une interaction musculaire complexe comme celles qui permettent aux mains et aux bras de fonctionner par exemple.

À lire aussi :

Nos muscles sont réglés comme des horloges

Une Londonienne crée un pouce bionique

More in Pure Santé

To Top