Un archéologue amateur a découvert en Finlande, dans un très bon état de conservation, une épée millénaire remontant à l’ère viking, a annoncé le bureau national des antiquités, qui prévoit de l’exposer.

La découverte a été faite au printemps dans une tombe explorée par un homme qui utilisait un détecteur de métaux sur son terrain, a indiqué l’organisation dans un communiqué mardi sans donner d’information sur la taille de l’arme qui remonte à la fin de l’âge viking, autour de l’an 1000.

«La tombe était exceptionnellement intacte», a-t-elle précisé.

L’archéologue amateur Tuomas Pietilä a vu la lame de l’épée affleurer le sol, a rapporté la télévision publique Yle.

Un couteau, une broche circulaire et un peigne fait en os animal vont également été retrouvés avec l’arme, qui doit être exposée au Musée national d’Helsinki en 2018.

Rare, ce genre de découverte n’est toutefois pas sans précédent. En Norvège début septembre, une épée viking remontant à environ 850-950 a été retrouvée dans la région montagneuse d’Oppland, à environ 270 kilomètres au nord d’Oslo.

Et les Vikings ne cessent de surprendre. Une récente étude publiée dans la revue scientifique American Journal of Physical Anthropology a jeté une nouvelle lumière sur les sociétés vikings en révélant, test génétique à l’appui, qu’un célèbre guerrier était en fait une femme.

«Déjà au début du Moyen-Âge, on trouvait des récits sur des femmes vikings cruelles qui se battaient au côté des hommes», a relevé la revue.

«Pourtant, sans relâche dans l’art et la poésie, les femmes guerrières ont généralement été classées comme des phénomènes mythologiques», souligne-t-elle.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.