Connect with us

Une Palestinienne blessée par balles après avoir attaqué des policiers israéliens

Dépêche

Une Palestinienne blessée par balles après avoir attaqué des policiers israéliens

Mardi, une Palestinienne a tenté de blesser des policiers israéliens avec des ciseaux, avant d’être blessée par balles.

Une Palestinienne a attaqué avec des ciseaux des policiers israéliens sans réussir à les toucher mardi en Cisjordanie occupée, avant d’être blessée par balles, a rapporté la police israélienne.

Il s’agit du deuxième incident du genre en deux jours.

Blessée par balles à la jambe

Cette Palestinienne a attaqué des garde-frontières dans une station essence proche de Kfar Adoumim, colonie israélienne en Cisjordanie à l’est de Jérusalem, a indiqué Micky Rosenfeld, porte-parole de la police israélienne, dans un communiqué. Aucun policier n’a été blessé, a-t-il précisé.

L’auteure de l’attaque a été blessée par balles à la jambe, selon la police qui l’a identifiée comme une Palestinienne de 37 ans, originaire de Yatta, au sud de Hébron, également en Cisjordanie, territoire occupé par Israël depuis plus de 50 ans. 

Les policiers avaient été appelés sur les lieux par un passant alerté par le comportement suspect selon lui de la Palestinienne, a dit la police. Alors que les policiers lui demandaient de s’arrêter, elle a sorti une paire de ciseaux de son sac et a couru vers eux en criant en arabe. Elle détenait également un couteau selon la police. 

Attaques sporadiques

Une vague de violences qui a sévi pendant des mois après octobre 2015 a considérablement baissé d’intensité, même si perdurent des attaques sporadiques de Palestiniens isolés, le plus souvent armés de couteaux, contre des Israéliens.

Lundi, un Palestinien a été légèrement blessé après avoir tenté de poignarder des civils et un soldat israélien près de Hébron.

Le 22 octobre, un Palestinien a été tué après avoir tenté de poignarder des soldats à Hébron.

Les colonies sont des implantations civiles israéliennes dans les Territoires palestiniens occupés. Elles sont considérées comme illégales au regard du droit international.

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

More in Dépêche

To Top