Une vidéo pour mieux comprendre l’AVC

0
234

À l’occasion de la Journée mondiale de l’accident vasculaire cérébral (AVC),  l’unité neurovasculaire du Centre hospitalier de Gonesse (Val d’Oise) a réalisé deux vidéos à destination des patients et de leurs proches.

En France, il se produit un AVC toutes les 4 minutes, c’est également la première cause de handicap physique acquis chez l’adulte. “L’AVC est la première cause de décès chez la femme et, fait préoccupant, nous voyons que des adultes jeunes, des adolescents et même des enfants sont aussi touchés”, précise Françoise Bénon,  présidente de la Fédération Nationale France AVC.

Sur le même sujet

Infographie : 6 façons simples de diminuer le risque d’AVC

C’est pour répondre aux questions de ces patients mais aussi de leurs proches que l’unité neurovasculaire du Centre hospitalier de Gonesse, dans le Val d’Oise a eu l’idée de réaliser de petites vidéos pédagogiques sur l’AVC et sur l’accident ischémique transitoire (AIT), en collaboration avec les laboratoires Bristol-Myers Squibb et Pfizer (qui travaillent ensemble sur les maladies cardiovasculaires).

A l’occasion de la Journée mondiale de l’Accident vasculaire cérébral, le 29 octobre, ces vidéos sont mises en ligne sur le site monanticoagulant.fr. Elles sont également présentées sur les réseaux sociaux de l’association France AVC.

“Avec toute l’équipe soignante, nous cherchions un moyen de communication adapté pour que les patients fragilisés qui viennent de subir un AVC comprennent les informations essentielles

sur leur pathologie et sur sa prise en charge” explique explique le Dr Manchon, neurologue au Centre hospitalier de Gonesse.

A noter que ces vidéos ont également été traduites en anglais et en arabe, afin de réduire les inégalités d’accès à l’information sur l’AVC.

A lire aussi :

Un “bâton” pour détecter le risque d’AVC en une minute

AVC : les 3 symptômes à connaître VITE