Connectex avec nous

Université de l’État de l’Ohio: alerte levée, tireur tué, 9 blessés

Pure Info

Université de l’État de l’Ohio: alerte levée, tireur tué, 9 blessés

Une alerte au tireur a été levée lundi sur le campus de l’université de l’État de l’Ohio situé à Columbus, depuis lequel huit personnes ont été transportées à l’hôpital, dont une dans un état «grave», ont indiqué les autorités.

La police a abattu un suspect, selon la chaîne locale WBNS.

Le campus a été sécurisé et l’établissement a levé son alerte au confinement. «L’ordre de s’abriter a été levé. Le campus est désormais sécurisé», ont tweeté les services d’urgence de l’université.

Quelques heures auparavant le Ohio State University Emergency Management avait mis en garde contre un «tireur actif sur le campus». «Courez, cachez-vous, battez-vous», avait-il tweeté en reprenant le slogan de défense des victimes d’une fusillade (Run, Hide, Fight).

Une porte-parole des pompiers de Columbus, Rebecca Diehm, a indiqué à l’AFP que «huit personnes ont été transportées à l’hôpital. Une est dans un état grave, les autres sont dans un état stable».

Le journal étudiant The Lantern a fait état sur Twitter d’un éventuel deuxième assaillant.

Plusieurs ambulances et camions de pompiers ainsi que des véhicules de la brigade d’intervention spécialisée de la police (Swat) se sont rendus sur place.

«J’étais assis dans ma chambre avec mon colocataire en train de me préparer pour aller en cours quand j’ai entendu cinq à six coups de feu et puis tout de suite (on a entendu) les sirènes», a raconté un étudiant, Steven Yukker sur MSNBC.

Ce même étudiant a indiqué avoir vu de sa fenêtre un corps étendu à terre. «Il y avait un corps étendu au sol quand j’ai commencé à regarder et il est maintenant recouvert d’un sac».

Une autre étudiante, Nicole Kreinbrink, a raconté sur MSNBC avoir vu un véhicule heurter un groupe de gens. «J’ai vu une voiture arriver. J’ai attendu et le véhicule a fait une embardée et il a heurté comme s’il rentrait dans un groupe de gens», a-t-elle rapporté.

La voiture «a salement heurté un policier. Alors j’ai couru là-bas parce que j’ai vu le policier, il allait très mal, et je voulais aider. Tous les gens couraient, hurlaient et ces filles m’ont dit, lève-toi, lève-toi. Et je me suis mise à courir avec elles», a-t-elle ajouté.

Le campus de Columbus d’environ 770 hectares est fréquenté par près de 60.000 étudiants.

Les fusillades sont fréquentes aux États-Unis, où la détention d’armes est protégée par le Deuxième amendement de la Constitution.

Source : AFP

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Info

Haut