Valérie Benaïm se confie sur la belle entente entre son fils et son compagnon

0
101

Valérie Benaïm s’épanche rarement sur sa vie privée mais quand elle le fait, ça vaut le détour ! Ce mardi 12 novembre, l’animatrice et chroniqueuse de C8 était la toute première invitée de l’émission de Podcast lancée par Télé-Loisirs . Intitulé Parents d’abord, le concept est d’en savoir plus sur le quotidien des célébrités qui pouponnent. Et Valérie Benaïm avait des choses à dire. Au cours de cet entretien confidences, la protégée de Cyril Hanouna est notamment revenue sur une étape importante de sa vie : le jour où son fils a rencontré son compagnon. Car oui, avant de tomber sous le charme de Patrice en 2012, également connu sous le nom de “Patoche”, elle était mariée au producteur Olivier Hallé. Ensemble, ils ont accueilli un petit Tom, aujourd’hui âgé de dix-huit ans.

À lire aussi

Et c’est avec plaisir que Valérie Benaïm révèle que son fils unique s’entend très bien avec son nouveau compagnon. “Je suis restée très longtemps célibataire après ma séparation. Ce n’était pas une décision qu’on prend à la légère car ça implique un enfant. J’ai pris du temps et, en revanche, ça s’est fait extrêmement naturellement, très légèrement. Il n’y avait pas de pesanteur. J’ai eu ce bonheur que ces deux hommes se rencontrent et s’apprécient. Ça s’est passé aussi par l’humour, car ils ont beaucoup ri ensemble à mes dépens, je ne vous le cache pas ! J’étais absolument ravi de voir que mon petit bonhomme rencontrait cet homme là, pour qui j’éprouvais de l’amour, et que tout se passait merveilleusement bien. Je n’aurais pas rêvé mieux” confie-t-elle.

D’ailleurs, si le contraire s’était produit, celle qui est aux commandes de C’est que de la télé aurait certainement fait une croix sur son histoire d’amour. C’est terrible, mais je pense que j’aurais choisi mon fils. Je crois que toutes les mamans ou papas auraient fait pareil. Si on aime un homme mais que ça ne se passe pas bien avec l’enfant, on finit par le lui reprocher et le couple en pâtit. A un moment ou un autre, ça se délite.” Heureusement, ce ne fut que du bonheur pour la jolie brune.